Brabham : la légendaire écurie de retour en endurance

Voir le site Automoto

Brabham Project
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2014-09-27T11:30:00.000Z, mis à jour 2014-09-27T11:36:01.000Z

L'écurie Brabham, qui avait décroché deux titres au début des années 80 en Formule 1, pourrait bientôt faire son grand retour à la compétition. David Brabham vient en effet d'initier un projet afin de faire renaître cette marque créé par son propre père. Le concept est simple : se faire une place en LMP2 pour commencer à partir du soutien de chacun.

Le Championnat du Monde d'Endurance pourrait accueillir dès la saison prochaine une écurie au nom mythique : Brabham et ce projet, porté par le fils de Jack Brabham, repose sur l'esprit communautaire.

Un grand nom bientôt ressuscité ?
Brabham a toujours fait parti de ces grands noms du sport automobile... Cette écurie, fondée en 1960 par Sir Jack Brabham, avait notamment remporté le Championnat du Monde de Formule 1 en 1981 et en 1983 avec Nelson Piquet : une grande première puisque jamais une monoplace propulsée par un moteur turbocompressé n'avait alors empoché de titre. Rachetée puis revendue par Bernie Ecclestone, la marque avait ensuite sombrer dans l'oubli... et dans la faillite. Mais un nouveau chapitre de son histoire pourrait bientôt s'écrire puisque David Brabham, fils du célèbre créateur, vient de lancer le Project Brabham. Objectif : monter un team en LMP2 qui porterait le nom de son père avant d'envisager éventuellement un passage en LMP1 ou en Formule 1 : « J'ai longtemps rêvé de voir l'équipe Brabham revenir sur les circuits, s'imposer au plus haut niveau de la compétition et poursuivre l'histoire de mon père lorsqu'il a démarré cette aventure dans les années 1960 »

Un modèle de financement communautaire
Pour que son souhait devienne réalité, David Brabham propose un modèle de financement pour le moins original puisque chacun pourrait contribuer à sa façon à l'essor du team, aussi bien financièrement que d'un point de vue des ressources. Pilotes, ingénieurs, public : tout le monde pourra ainsi apporter sa pierre à l'édifice... « Le modèle habituel n'était pas assez passionnant et viable pour reconstruire une écurie à partir de rien. Nous devions faire les choses différemment.... Qui sait où cela nous mènera ? En F1, je l'espère. »

Brabham avait également été titré en Formule 2 et en Formule 3 par le passé.