Dans l'actualité récente

Brabus 850 6.0 Biturbo Coupé : 850 chevaux teutons sous le capot !

Voir le site Automoto

Brabus-850-6.0-Biturbo-Coup--2015-16
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-02-24T14:55:00.000Z, mis à jour 2015-02-24T15:48:16.000Z

Alors que le Salon de Genève 2015 approche à toute vitesse, Brabus, préparateur maison de Mercedes, a dévoilé son nouveau monstre teuton basé sur la S 63 AMG Coupé et baptisé "850 6.0 Biturbo", un engin de 850 chevaux à la gueule très agressive.

A l'instar de la Lamborghini Huracan et autres sportives estampillées Porsche, la Mercedes S 63 AMG Coupé fait figure de trésor pour les nombreux préparateurs automobiles qui aiment exercer leur magie sur des mécaniques bien huilées. C'est le cas de Brabus, spécialiste des modèles produits par la firme à l'étoile mais aussi constructeur à part entière, qui s'est servi du modèle teuton pour confectionner "un coupé à transmission intégrale le plus puissant et le plus rapide du monde" et qui répond au nom technique de 850 6.0 Biturbo.

>> La Brabus 850 6.0 Biturbo Coupé en images officielles

Sportivité et rigueur allemande
Esthétiquement, ce nouveau monstre de guerre façonné par le préparateur teuton est une bombe prête à laisser exploser sa rage à tout moment. Redessiné, le bouclier avant se veut plus ajouré avec des prises d'air encore plus grandes, marquant définitivement l'agressivité de l'ensemble qui est en grande partie recouvert par des éléments en fibre de carbone.

Rajoutez une lèvre de spoiler élégante et un diffuseur très dynamique à l'arrière et vous obtenez un tout extrêmement alléchant, même s'il est légèrement cassé par des jantes d'une teinte dorée (heureusement, elles peuvent être choisies dans une couleur argentée de meilleur goût).

A l'intérieur, le constat est le même : cette bête retapée mélange la hargne d'une voiture de compétition à la classe légendaire de Mercedes. De l'Alcantara, du carbone et des bandes chromées viennent habiller un habitacle transpirant la sportivité avec des sièges baquet et des pédales en aluminium.

Un 0-100 km/h en 3,5 secondes
Comme d'habitude, là où Brabus frappe fort, c'est sous le capot. Au programme : un V8 passant de 585 à 850 chevaux à 5.400 tr/min et capable de développer - sur le papier - jusqu'à 1.450 Nm de couple sur une plage de 2.500 à 4.500 tr/min. Mais en réalité, ce dernier est limité électroniquement à 1.150 Nm pour assurer "la longévité du groupe motopropulseur".

Stratosphériques, ces performances sont rendues possibles grâce à une augmentation de la cylindrée de 5,5 à 5,9 litres et à une reprogrammation de la carte moteur, de nouveaux turbocompresseurs et un système d'échappement totalement inédit.

Avec une telle artillerie, l'exercice du 0-100 km/h s'expédie en seulement 3,5 secondes, le 0-200 km/h en 9,4 secondes, le tout pour une vitesse de pointe allant tutoyer les 350 km/h. Tout simplement exceptionnel. En revanche, cette mécanique exceptionnelle se veut gourmande puisqu'elle consomme 10,1 l/100 km avec 237 g/km de CO2.

Pour l'instant, Brabus n'a pas communiqué de prix concernant son dernier canon de beauté. Mais les magiciens de Bottrop auront l'occasion de nous en dire plus dès le 3 mars prochain, date du coup d'envoi du Salon de Genève 2015.

Vidéo bonus : la Mercedes-Benz Classe S Coupé 2014 à l'Essai dans Automoto

en savoir plus : Salon - Genève