Bugatti : pas de Chiron Roadster mais une berline Galibier ?

Voir le site Automoto

Bugatti Chiron 2016
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-07-27T10:00:51.923Z, mis à jour 2016-07-27T13:04:45.996Z

Le PDG de Bugatti, Wolfgang Dürheimer a révélé qu’il souhaiterait développer sa gamme, au-delà de l’hypercar Chiron qui n'aura pas de cabriolet. Pour l’heure, quatre possibilités pourraient être envisagées, dont un SUV.

Suite au lancement de son nouveau véhicule unique, la Chiron, Bugatti souhaiterait élargir sa gamme de véhicules.


Une gamme plus large chez Bugatti

Selon Wolfgang Dürheimer, une gamme plus grande permettrait à Bugatti de récupérer l’argent perdu avec les ventes de la Veyron, bien que cette dernière fut proposée à plus d’un million d’euros par exemplaire. Le PDG, qui aurait annoncé cette volonté lors d’un entretien avec le site australien Drive affirme que pour l’heure, quatre possibilités sont envisagées afin d’étendre la gamme à des véhicules bien différents de l’actuelle Chiron.
En revanche, le constructeur a annoncé qu'aucune déclinaison roadster de l'hypercar, dont les premières livraisons arriveront à l'automne prochain, ne serait produite. 


La Galibier enfin au catalogue ?

Quatre modèles pourraient donc à terme faire leur entrée dans la gamme du constructeur de Molsheim, selon Wolfgang Dürheimer, dont un SUV, une supercar plus accessible ainsi qu’une voiture électrique, destinée à apporter une riposte à Tesla.

Une luxueuse berline pourrait également faire partie du programme, inspirée du concept 16C Galibier, dévoilé en 2010 puis abandonné en 2014, la marque confirmant qu’il ne resterait qu’un prototype. Si elle entre en production, la berline quatre places devrait entrer indirectement en concurrence avec la future Rolls-Royce Phantom, à un tarif bien supérieur estimé aux 2,4 millions d’euros (hors taxes) que coûtent la Chiron