Bugatti Veyron "La Finale" 2015 : Une première photo avant Genève !

Voir le site Automoto

Image teaser de la Bugatti Veyron Grand Sport Vitesse La Finale, dernier des 450 exemplaires révélé le 3 mars au Salon de Genève 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-02-23T13:50:00.000Z, mis à jour 2015-02-24T11:33:30.000Z

Enfin ! Bugatti annonce après 10 ans de production de la Veyron que le dernier des 450 exemplaires a été vendu. Nommé "La Finale", cette édition unique de l'hypercar découvrable de 1.200 chevaux sera exposé au Salon de Genève à partir de 3 mars.

Rares sont les modèles restant une décennie au catalogue. Surtout lorsque que ce sont des sportives. Ici, il est de plus question de LA sportive, l'ultime selon certains, la Bugatti Veyron imaginée dès 1999 mais lancée en 2005.

>> Voir l'histoire de la Bugatti Veyron en dix photos


La fin d'une ère
Le constructeur de Molsheim a annoncé officiellement la nouvelle tant attendue, celle de la vente de la toute dernière unité, la 450ème. 10 ans donc pour écouler une si petite série, quand une LaFerrari à 499 exemplaires était déjà indisponible à sa révélation ! Mais nous parlons ici d'un produit qui était à son lancement le superlatif automobile, un bijou esthétique intemporel comme ses aînées, un moteur exceptionnel 16 cylindres en W gonflé de quatre turbos et un raffinement intérieur à des années-lumière d'une machine de Maranello.

"La Finale", telle sera l'appellation de cette ultime Veyron, comme nous vous le révélions déjà il y a quelques jours lors de notre sujet Plein Phare Bugatti. La firme alsacienne - aux accents allemands de son groupe propriétaire Volkswagen - n'a diffusé pour le moment qu'une photo de son aileron arrière flanqué du patronyme, à la manière de n'importe quelle autre marque. De toute façon, après des mois d'attente, nous ne sommes pas à une semaine près.

Il manque aussi les détails, car nous ne savons que peu de chose sur cette Grand Sport Vitesse La Finale, hormis qu'elle reprend le W16 quadri-turbo 1.200 ch/1.500 Nm capable d'atteindre les 408 km/h et d'engloutir le 0-100 km/h en 2,5 secondes, et que ses dominantes extérieures sont portées vers le rouge, choisi par le chanceux et riche client originaire du Moyen-Orient. Le prix risque par ailleurs de rester inconnu, bien que Bugatti livre souvent le tarif de ses bolides, en moyenne vendus à 2,3 millions d'euros.


Et après ?
Voilà, 300 coupés et 150 roadsters Veyron plus tard, Bugatti se retrouve vide, du moins en apparence. Suite à l'abandon du projet de berline Galibier, dont le concept-car avait marqué le Salon de Francfort 2009, l'entreprise se penche sur une nouvelle génération de coupé que de nombreux médias baptisent déjà Chiron, du nom d'un des prototypes dessiné par Giugiaro en 1999.

Rien n'a évidemment été confirmé officiellement en réponses aux photos espions des "mulets" de Veyron camouflés , ni aux rumeurs attestant d'une configuration hybride du W16, à la puissance portée à 1.500 chevaux. Alors de là à croire au futur record de vitesse de 450 km/h...

Attendons sagement le Salon de Genève ouvrant ses portes à la presse le 3 mars prochain, date où la Bugatti Veyron Grand Sport Vitesse La Finale se révélera pleinement. Et pourquoi pas, l'annonce d'une ère nouvelle.

Plein Phare Bugatti de l'émission du 8 février 2015