Button, la 300e rugissante !

button-300e-rugissante-4884499
Jenson Button va prendre part à son 300e Grand Prix en Formule 1, ce week-end en Malaisie. Le Britannique entre ainsi dans un cercle très fermé.

Dès ce week-end, quel sera le point commun entre Rubens Barrichello, Michael Schumacher et Jenson Button? Ils ont tous les trois atteint la barre symbolique des 300 départs en F1. Le Brésilien (323 courses) et l’Allemand (307) vont être rejoints par le Britannique dès ce week-end en Malaisie, pour le 16e Grand Prix de la saison.


Ce jeudi à Sépang, le pilote McLaren a évoqué cette barre symbolique en conférence de presse. «Je me souviens quand Rubens a atteint les 300 Grands Prix. Je me disais que jamais je ne piloterais aussi longtemps. Quand j'ai commencé en F1 en 2000, j'avais parlé de ça avec mon père. Il m'avait demandé "combien de temps penses-tu piloter en F1? Au-delà de tes 30 ans?" Et je lui avais répondu "non, aucune chance, je serai déjà parti quand j'aurai 30 ans!" Et me voilà, à 36 ans, et à l'aube de mon 300e départ. Tant que vous êtes performant en F1, vous ne pouvez pas vous arrêter, ça vous absorbe. Ce fut un beau voyage jusqu'à ces 300, beaucoup de hauts et de bas, comme dans chaque carrière. L'important c'est de profiter de chacun de ces bons moments, car vous ne savez jamais combien de temps ça va durer. Ce fut une carrière très excitante.»

Button, , laissera sa place la saison prochainedans le baquet de sa McLaren à Stoffel Vandoorne.



News associées