Dans l'actualité récente

Des camions Audi dans les cartons ?

Voir le site Automoto

Camion Audi
Par Marie LIZAK|Ecrit pour TF1|2016-07-13T15:55:15.719Z, mis à jour 2016-07-13T15:59:01.326Z

Audi se lancerait-il dans les camions ? C’est que l’on pourrait croire, au vu de ces deux études de style conçues par des étudiants, qui ont imaginé deux poids-lourds futuristes, l’un électrique et autonome, l’autre prenant des allures de F1.

Deux étudiants, Artem Smirnov et Vladimir Panchenko ont imaginé des camions futuristes électrique pour Audi. 


Electrique et autonome

Jouant la carte du futur à fond, le premier projet, le Plan A, est un camion doté d’une motorisation 100 % électrique, ainsi que d’une technologie de conduite autonome, qui devrait faire plaisir aux chauffeurs routiers, qui passent souvent des journées entières sur les routes. 

Tout de blanc vêtu censé représenter son faible impact écologique , il adopte un design épuré et dynamique, aussi bien côté cabine que côté remorque, toutes deux agrémentées de discrets logos Audi. Dans une logique d’aérodynamisme, absolument rien ne dépasse, puisque batteries sont intégrées dans les flancs et les portes disposent de poignées dissimulées.

►Voir les photos officielles des camions Audi


Inspiré de la compétition

Le second concept, également électrique baptisé Plan B est quant à lui résolument typé sport, puisqu’il est directement inspiré de la Formule 1 et est destiné à la course. Hormis les couleurs, la face avant évolue en apparence très peu par rapport au modèle évoqué précédemment, sauf qu’ici, le conducteur et son passager ne sont pas dans mais bien sur la cabine.

En effet, le cockpit, équipé de masques à oxygène intégrés est ici complètement à découvert, obligeant le « pilote » et son accompagnateur à porter un casque. Côté design, le poids-lourds, destiné à transporter des chargements d’huile bénéficie d’une cabine et d’une remorque au look néo-rétro.

Malheureusement, ces deux études de style ne verront probablement jamais le jour, Audi n’ayant pas prévu de se lancer dans la production de poids-lourds pour l’instant, au contraire de Volvo ou encore Mercedes, déjà bien implantés dans le secteur. De plus le groupe Volkswagen compte déjà deux constructeurs dans ce domaine, Man et Scania