Dans l'actualité récente

Carburant : L'augmentation des prix arrive

Voir le site Automoto

EN DIRECT. Pénurie de carburant : 1500 stations en difficulté, le gouvernement promet le déblocage
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-07-01T14:38:42.997Z, mis à jour 2016-07-01T14:38:42.997Z

Plusieurs signes laissent penser que les prix du carburant vont repartir à la hausse lors des prochains mois, et cette augmentation a tout pour être durable.

Après une hausse en mai et une accalmie en juin, les coûts à la pompe vont très probablement augmenter. Mais cette fois, il ne faut pas s’attendre à une nouvelle rechute, pour plusieurs raisons.


Le baril bientôt à 60 dollars

Les pompistes français, dont certains avaient profité de la pénurie de carburant pour gonfler les montants, vont devoir s’adapter à l’augmentation du prix du baril. Actuellement juste en dessous des 50 dollars selon le cours officiel, il devrait grimper jusqu’à 60 dollars d’ici la fin de l’année.

Le Brexit ? Non, les Etats-Unis…

L’annonce du Brexit va secouer les marchés financiers, mais son impact sur les coûts devrait rester mineur. En revanche, la baisse conséquente de la production aux Etats-Unis –qui se tournent de plus en plus vers l’exploitation du gaz de schiste- constitue déjà une barrière très défavorable à une réduction des prix.


Actuellement, selon carbu.com, le litre de gazole vaut 1,147€, celui de sans plomb 95 coûte 1,34€ à la pompe, alors que le litre de sans plomb 98 atteint 1,401€. Rappelons tout de même qu’en décembre dernier, le litre de gazole était descendu sous la barre symbolique d’un euro, soulageant même légèrement le pouvoir d’achat des Français. Force est de constater que le bénéfice aura été de courte durée.