Carlos Ghosn n’est plus le directeur général de Nissan

Voir le site Automoto

Carlos Ghosn - PDG de Renault
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2017-02-23T09:06:30.113Z, mis à jour 2017-02-23T09:19:25.997Z

Carlos Ghosn passe le relais. Le dirigeant franco-brésilien s’apprête à céder ses fonctions de directeur général du groupe Nissan à Hiroto Saikawa, l’un de ses proches qui avait été nommé co-PDG de la société nippone en octobre dernier.

Carlos Ghosn va abandonner l’une de ses casquettes et mettre l’accent sur ses autres fonctions au sein de Renault et Mitsubishi.


Hiroto Saikawa prend le relais

Remaniement au sein du groupe Renault-Nissan. Ce jeudi 23 février 2017, Carlos Ghosn a annoncé, via un communiqué, qu’il allait quitter son poste de directeur général de Nissan. Hiroto Saikawa, co-PDG de la firme jusqu’alors, va donc, à compter du 1er avril prochain, endosser pleinement ce rôle. 

La décision, stratégique, va permettre au dirigeant franco-brésilien de se recentrer sur d’autres activités majeures, comme le pilotage de la nouvelle alliance formée, depuis la fin du mois d’octobre dernier, avec Mitsubishi.


Carlos Ghosn + Nissan Micra - Mondial Auto Paris 2016

Tirer Mitsubishi vers le haut

Carlos Ghosn conservera, de toute façon, un pouvoir décisionnaire au sein de Nissan, puisqu’il restera président du conseil d’administration de la firme de Yokohama. « Je vais continuer de superviser de guider l’entreprise », a-t-il précisé via un communiqué. 

En accentuant son implication au sein de Mitsubishi Motors, qu’il dirige, l’industriel de 62 ans va tenter de redresser le 6ème constructeur japonais, secoué par plusieurs scandales et passé tout près de la faillite. Comme il l’avait fait au tout début des années 2000, au moment où il avait débarqué au sein d’un groupe Nissan à la dérive.