Charles Pic attaque Lotus en justice

Voir le site Automoto

Charles Pic Caterham
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-08-22T09:33:40.153Z, mis à jour 2015-08-22T09:54:23.784Z

Charles Pic, pilote réserviste en 2014, a décidé de poursuivre en justice son ancienne équipe pour non-respect du contrat qui les unissait : information tirée de nos confrères d’Autosport.

Des huissiers ont débarqué, ce jeudi soir dans les box Lotus, afin de régler le différend financier qui les oppose au Français. Selon les informations délivrées par le magazine Autosport, aucun matériel n’aurait été saisi et le couvre-feu enfreint n’a pas donné lieu à une sanction. La FIA ayant conscience que leur présence n’était pas liée à des motifs techniques.

Lotus dans le viseur de Pic

A l’origine de ce litige plus exactement : la somme apportée par Charles Pic pour pouvoir évolué au sein de ce team l’an passé et les séances d’essais auxquelles il a participé, bien en dessous du nombre initialement prévu. Les différents acteurs de cette affaire ont été entendu et les avocats des deux parties seraient en train de trouver un terrain d’entente. Les déclarations de Federico Gastaldi, directeur adjoint du team, reflètent malgré tout une certaine confiance : « Nous avons la situation sous contrôle et il n’y aura aucun impact sur notre week-end de course. Je suis certain que nous trouverons une solution à l’amiable. »

Dans le cas contraire, le team pourrait avoir pour interdiction de quitter le territoire Belge –puisque la justice saisie dans cette affaire est belge- Ce qui serait une bien mauvaise nouvelle en vue du GP d’Italie, prévu dans deux semaines. Pire encore les monoplaces pourraient être confisquées mais ceci serait le plus mauvais des scénarios.

Pour rappel Charles Pic a également couru sous les couleurs de Marussia en 2012 et de Caterham en 2013, en tant que pilote titulaire.