Permis de conduire : trop chères, les auto-écoles sont pointées du doigt par une enquête

Voir le site Automoto

Permis : Louez votre voiture d'auto-école !
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-09-22T08:17:42.808Z, mis à jour 2016-09-22T08:18:32.451Z

L’association UFC-Que Choisir a observé les nombreuses dérives des auto-écoles, allant de l’instrumentalisation des résultats au gonflement des prix, en passant par le manque d’information.

Dans une étude publiée ce mercredi 21 septembre, l’organisme de défense des consommateurs a énuméré tous les obstacles à l’ouverture et à la modernisation du secteur.

Permis trop cher. Informations trop ambiguës. Concurrence malsaine. L’UFC-Que Choisir a dressé, après enquête, un bilan inquiétant de l’actuelle réglementation en vigueur pour les auto-écoles.

Disparités de prix trop importantes

L’association pointe notamment l’importance et les disparités de coûts. Les auto-écoles proposent un forfait de base -comprenant un nombre d’heures de conduite insuffisant- à 1155 euros en moyenne

En réalité, une formation complète et plus confortable pour l’apprenti atteint, en moyenne, 1804 euros. Pour leur affichage, les écoles de conduite préfèrent, évidemment, avancer le premier chiffre.

Les inégalités de prix entre les différents départements posent également problème.

Passer son permis à Paris (2140 euros) revient plus cher qu’à Belfort (1468 euros), mais "les différences de coûts supportées par les auto-écoles ne les explique que partiellement".

Attention aux taux de réussite !

Selon l’association, qui a mené son étude dans 1374 établissements d’enseignement de la conduite, plus de la moitié d’entre elles font payer l’examen du code "à un prix supérieur à celui d’une heure de conduite".

40% des auto-écoles mentent également sur les taux de réussite aux examens, qu’elles gonflent à plus de 10 points au-dessus de la réalité. Inquiétant.