Chrysler bientôt dirigé par Fiat

Voir le site Automoto

Fiat-Chrysler
Par Raphael SYLVESTRE|Ecrit pour TF1|2009-05-07T10:26:00.000Z, mis à jour 2009-05-07T10:26:00.000Z

La nouvelle est de taille : le porte-parole de Fiat a annoncé ce jeudi 7 mai, que l'actuel patron de la marque italienne dirigera également Chrysler dès la fin de la procédure de dépôt de bilan.

Sergio Marchionne, considéré comme le sauveur du constructeur italien Fiat depuis 2004 et actuel directeur opérationnel de la firme, pourrait donc se retrouver à la tête de 2 grands groupes automobiles. Chrysler, qui avait déposé son bilan afin d'éviter la fermeture, attendait de trouver une solution satisfaisante, que l'alliance avec Fiat semble incarner.

Ce dernier s'emparera ainsi de 20 à 35% du groupe américain jusqu'à en prendre le contrôle dès 2013, si cela s'avère nécessaire. Cette mainmise italienne ne sera cependant pas sans condition : une fois l'administration américaine parvenue à faire sortir Chrysler de son dépôt de bilan (d'ici fin juin selon les objectifs fixés), Fiat devra partager ses technologies pour permettre au groupe américain de se renouveler en produisant notamment des voitures plus petites et plus économiques.

L'éventualité d'une direction simultanée Fiat/Chrysler, n'est pas sans rappeler le cas de Carlos Ghosn, dirigeant de Renault-Nissan. Cette possibilité avait déjà évoquée courant avril par S. Marchionne lui-même, bien avant que Robert Nardelli, actuel PDG de Chrysler, n'annonce son remplacement prochain par un responsable Fiat.

A savoir que Fiat n'a pas l'intention de s'arrêter en si bon chemin et lorgne sur les activités de GM en Europe (Opel) et en Amérique Latine. S'il y parvenait, le groupe italien deviendrait l'un des plus importants groupes automobiles mondiaux. Affaire à suivre.