Cinéma : départ du film “Rush” ce mercredi 25 septembre

Voir le site Automoto

Photo du film 'Rush' (2013), retraçant le duel Lauda-Hunt lors de la saison 1976 de F1, réalisé par Ron Howard
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-09-25T16:47:00.000Z, mis à jour 2013-09-25T16:49:02.000Z

Très attendu par les passionnés de sport automobile, le nouveau long-métrage de Ron Howard “Rush” fait sa sortie en salles ce mercredi en France, et retrace la rivalité entre Niki Lauda et James Hunt lors de la saison 1976 de Formule 1.

Duel au sommet
Discipline reine des sports mécaniques, le Formule 1 offre parfois son lot de spectacle, de drames, de bataille épiques sur piste ou en dehors. Ce cocktail a animé la saison 1976 de F1, où l'univers de la F1 était encore débridé, à travers le duel engagé entre le pilote britannique James Hunt (McLaren) et l'Autrichien Niki Lauda (Ferrari). Ceci a séduit le réalisateur Ron Howard, qui décida d'en faire le film, "Rush", sortant aujourd'hui au cinéma ce mercredi 25 septembre.


Celèbre par la réalisation d'entre-autres "Apollo 13" ou encre "Un Homme d'exception", Ron Howard a recruté deux acteurs de haut rang : Daniel Brühl, jouant l'introverti et sérieux Niki Lauda, Chris Hemsworth incarnant le playboy James Hunt, auxquels il faut ajouter la séduisante Olivia Wilde (Suzy Miller) canalisant ce dernier.


Au-delà du sport
Plus qu'une fiction ou une rétrospective sur une simple saison de Formule 1, ce film de Ron Howard est centré sur ces deux hommes que tout oppose, tout en étant très fidèle (la scène de l'accident de Lauda l'ayant brûlé au visage est selon lui bluffante de réalisme) à l'histoire et l'univers de l'époque.


Car pour ne pas froisser les passionnés, les véritables monoplaces de l'époque sont au casting de Rush, dont les deux stars Ferrari 312T et McLaren M23, ainsi que quelques voitures plus réputées pour leur originalité ou leur laideur que leurs performances :

Voir les F1 les plus bizarres de l'histoire :

Et pour vous faire une idée, voici la bande-annonce du film Rush :