Citroën Aircross : un concept-car 100% pour la Chine ?

Voir le site Automoto

Citroën Aircross Concept 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-04-14T09:45:00.000Z, mis à jour 2015-04-14T09:56:36.000Z

Dévoilé en images voilà une semaine, le concept-car Aircross représente les ambitions de la marque Citroën pour son marché numéro 1, la Chine, et sera présenté au Salon de Shanghai à partir du 20 avril. Mais sera-t-il disponible en France à l'avenir ?

Au Salon de Shanghai ouvrant le 20 avril prochain, Citroën joue gros, puisque le marché chinois est aujourd'hui son principal. Et oui, les chevrons vendent plus en Chine qu'en France, précisément 25% de ventes totales, soit environ 320.800 voitures en 2014, contre 259.200 dans l'hexagone. Le C4 Picasso y sera d'ailleurs présenté pour son lancement national.


Un modèle 100% Chine ?
A travers ce nouveau prototype fantaisiste, difficile de savoir s'il représente précisément le modèle de série, attendu pour 2016 au mieux. Dans cet Aircross, Citroën cultive son style décalé inauguré avec le C4 Cactus, marqué par ses courbes prononcées et ses protections de carrosseries actives « Airbump » (remplies d'air), devenant ici « Alloybump » car en mousse d'aluminium. Les grands traits de l'habitacle s'y retrouvent également, comme une note d'intention.

Par ses 4,53 mètres et sa hauteur conséquente, l'Aircross dépasse de 40 centimètres le Cactus et taille 18 cm de plus que le C4 Aircross qu'il pourrait remplacer, actuellement en vente depuis 2012 (partagé avec le Peugeot 4008 et la base Mitsubishi ASX). Pas sûr donc que ce concept garde ses dimensions, ni qu'il soit disponible chez nous, Citroën ayant déjà lancé plusieurs voitures spécialement conçues pour la Chine (DS 6WR, C3-XR).

Le Citroën Aircross ferait néanmoins une alternative aux stars du segment des crossovers-SUVs compacts, Nissan Qashqai/X-Trail, Volkswagen Tiguan ou futur Renault Kadjar. Quant à sa motorisation hybride de 313 chevaux, plus vitrine technologique que réaliste, elle semble trop généreuse ce véhicule, mais pourrait être proposée en Europe ou Chine avec une moindre puissance.