Citroën DS5 : un spectaculaire crossover !

Voir le site Automoto

Citroën DS5 2011
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2011-04-18T08:32:00.000Z, mis à jour 2011-04-19T15:39:36.000Z

Voici le Citroën DS5. Inédit modèle révélé sur Facebook, il revête une robe de grand crossover aux allures sportives et élégantes, codes typiques de la gamme Distinctive Series.

Tout nouveau modèle aux chevrons, le Citroën DS5 propose une carrosserie spectaculaire aux accents de luxe.



Personne ne peut rester indifférent au look de ce monospace sportif élancé. Le Citroën DS5 a, comme ses sœurs DS3 et DS4, l'objectif de bousculer les codes du design automobile. Crossover, mélange de SUV, berline et de monospace, il s'inspire du concept-car C-Sportlounge, qu'il a réussi à magnifier depuis la présentation en 2005. Il est de part sublimé par des lignes chromées, jantes sculptées, capot bombé, hayon rehaussé par un soubassement à double sorties d'échappement, et bouclier avant percé généreusement.




Au contraire des petites sœurs Distinctive Series, l'habitacle de la Citroën DS5 est totalement spécifique. La planche de bord est aussi déroutante que l'extérieur, partagée habilement entre luxe et sportivité, instaurant une ambiance prenante et accueillante. Les sièges reprennent le thème bracelet de la DS4, le volant adopte un méplat inférieur, quant la console centrale et son dessin asymétrique garde l'attention de nombreuses secondes.




Voir toutes les photos du Citroën DS5



Pour mouvoir son grand monospace, la marque française a choisi des moteurs poussifs, avec en star une version hybride Citroën DS5 Hybrid4, couplant un moteur diesel HDi à un bloc électrique, pour une puissance d'environ 200 ch, et rejettant 99g/km de CO2. Il dispose en outre de 4 roues motrices, le moteur électrique emmenant les roues arrière.




Si dévoilé dans le cadre du Salon de Shanghai 2011, dans une soirée précoce, le Citroën DS5 sera lancé dans quelques mois, pour des livraisons début 2012. Il sera proposé en Europe, mais aussi sur le marché chinois, où Citroën compte percer significativement ces prochaines années.


Le prix de base n'a pas encore été communiqué, mais se situera autour des 26.000 euros.