Cityscoot : 70 scooters électriques expérimentés en location dans Paris

Voir le site Automoto

Cityscoot scooter location Paris 2015
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-06-23T10:21:12.223Z, mis à jour 2015-06-23T10:40:21.234Z

A la manière de Velib’ (vélos) et Autolib’ (voitures), Paris a lancé l’expérimentation du service de location CityScoot , avec 70 scooters électriques disponibles pour 100 premiers testeurs.

Dans une grande ville, trois catégories de véhicules circulent : les automobiles, les deux-roues et les vélos. Après donc les services Vélib’ pour les vélos (2007) et Autolib’ pour les voitures (2011), quoi de plus normal pour Paris que de lancer un service de location de scooters ?


D’abord expérimenté

Lundi 22 juin 2015, la maire de la capitale, Anne Hidalgo, a accompagné le lancement d’une expérimentation pour ce nouveau service privé baptisé Cityscoot. Ce dernier consiste en la mise à disposition de scooters électriques - 30 exactement en juin – et ce pour 100 bêta-testeurs inscrits via le site officiel. Le nombre de véhicules devrait « très vite monter à 70 et peut-être même 100 » durant l’été, a indiqué Bernard Edelist, cofondateur de l’entreprise. L’expérimentation durera 4 mois.

Les scooters, indiqués comme équivalents 50 cm3 (disons 4 ch), ont une autonomie de 60 à 100 kilomètres. Si la phase expérimentale se révèle positive, le service prévoit d’être accessible à tous – sous réserve de possession de BSR pour les 14-18 ans ou de permis de conduire – au premier semestre 2016 avec environ 1.000 scooters durant l'année.

Comment ça marche ?

Contrairement à Vélib’ obligeant à déposer les vélos sur des bornes et à Autolib’ où les véhicules devait être garées sur des emplacements spécifiques et branchées sur des bornes après utilisation, les scooters de Cityscoot seront en « flee-floating », soit utilisables et déposables partout dans une zone définie. Pour les trouver, une application permet de géo-localiser les véhicules avec leur niveau de batterie, sont déverrouillés par un code via SMS et disposent d’un casque avec charlotte d’hygiène et gilet jaune dans la selle.

Question tarif, une simple offre de 3 euros par tranche de 15 minutes est proposée. A l’ouverture du service en 2016, deux abonnements seront possibles afin de réserver les scooters 15 minutes à l’avance. La différence des abonnements (Gratuit et Premium) réside dans la facturation des annulations tardives, gratuite dans les 5 minutes pour l’un et dans les 15 minutes pour l’autre, 1 euro pour une annulation entre 5 et 15 minutes (contre 2 euros entre 15 et 30 minutes) et 3 euros après 15 minutes (contre 15 euros après 15 euros).