Clap de fin pour la Lamborghini Gallardo

clap-de-fin-lamborghini-gallardo-9542306
Après 14022 exemplaires, la production de la mythique Lamborghini Gallardo s'est arrêtée, dix ans après sa naissance... Retour sur les principaux faits d'armes d'un bolide devenu un mythe.

Le dernier modèle de Lamborghini Gallardo est sorti des chaînes de l'usine Sant'Agata Bolognese cette semaine.

Fin de la production de la Lamborghini Gallardo
C'est fini, c'est terminé : la production de la Lamborghini Gallardo s'est terminée cette semaine dans l'usine Sant'Agata Bolognese, après plus de 14000 exemplaires créés. Pour l'occasion, tous les employés ont posé autour du dernier modèle (une Gallardo LP 570-4 Spyder Performante destinée à un particulier) de cette supercar devenue en dix ans un mythe de l'automobile, une référence de la voiture de sport.

10 ans d'une existence exceptionnelle
La Lamborghini Gallardo a été présentée pour la première fois par la firme italienne en 2003 lors du salon de Genève. Intitulée ainsi en référence à la race de taureaux de combat originaire de la région de Cadix (le taureau étant le signe astrologique de Ferruccio Lamborghini, le créateur de la firme italienne), la Gallardo devait à l'origine n'être produite qu'à hauteur de quelques centaines d'exemplaires par an. Mais son succès a vite fait changer le rythme de sa production : au total, ce sont donc 14 022 exemplaires de Lamborghini Gallardo qui ont été fabriqués, soit plus de 1300 en moyenne chaque année !

Son successeur déjà connu sous le nom de « Cabrera »
Le dernier modèle de Gallardo est donc sorti de l'usine de Sant'Agata Bolognese... Mais quand termine un mythe, un autre lui succède : un prototype dénommé pour l'instant « Cabrera » devrait prendre sa suite. On évoque ici et là une motorisation ultra-puissante (V10 5,2L de 600 chevaux et développant 540Nm de couple ?), une présentation lors du prochain Salon de Genève et une sortie pour 2015... Affaire à suivre donc !

Pour le plaisir, écoutez le son de la version Superleggera

News associées