Constructeurs automobiles : C'est la crise !

Voir le site Automoto

C'est la crise - Automoto
Par Bertrand QUERNE|Ecrit pour TF1|2008-11-17T18:22:00.000Z, mis à jour 2008-11-17T18:22:00.000Z

Confrontés à la chute des marchés européens et américains, les constructeurs automobiles multiplient arrêts de production et mesures de chômage partiel. Retour sur les principales mesures de ces dernières semaines.

FRANCE

Le Français Renault va réduire d'environ 25% sa production au quatrième trimestre dans le monde. Le groupe a annoncé de nouvelles fermetures temporaires dans cinq de ses sites en France et en Europe (Espagne et Roumanie).

Le groupe français PSA Peugeot Citroën a prévu de nouvelles journées d'arrêt de production à Mulhouse (Haut-Rhin) et Poissy (Yvelines). PSA a d'autre part prévu de réduire ses effectifs en Chine de 1.000 personnes en contrat temporaire.

ALLEMAGNE

Du côté des groupes allemands, le constructeur haut de gamme Audi (groupe Volkswagen), a annoncé une baisse de sa production à Noël. La maison-mère Volkswagen envisage la suspension de production de ses usines allemandes dans la même période, et a décidé la suppression de 500 postes d'intérimaires en Allemagne.

Le tchèque Skoda, autre marque du groupe Volkswagen, va réduire de plus de 30.000 véhicules sa production prévue d'ici la fin de l'année. Daimler a prévu un arrêt de production dans ses usines allemandes pour un total de cinq semaines autour de Noël, et la direction envisage en outre une réduction forcée du temps de travail, qui pourrait passer de 35 à 30 heures hebdomadaires l'an prochain. Quant au constructeur de voitures de sport Porsche, il va rallonger de trois jours l'arrêt traditionnel de Noël.

ITALIE

L'italien Fiat a programmé de nouvelles mesures de chômage technique en novembre et lors de la période des fêtes de fin d'année, avec notamment une semaine supplémentaire dans sa principale usine de Mirafiori à Turin.

SUEDE

Le suédois Volvo a annoncé la suppression de 900 emplois supplémentaires en Suède dans son activité de fabrication de moteurs.

TURQUIE

En Turquie, les annonces d'arrêts partiels se sont multipliées dans les usines de constructeurs comme Toyota, Ford, Fiat, Renault. Au Brésil, Fiat a annoncé la mise en congé pour dix jours de 3.000 employés tandis que General Motors, Honda et Volkswagen ont déjà fait de même.

ETATS-UNIS

Aux Etats-Unis, Chrysler a prévu la suppression d'un quart de ses effectifs administratifs, concernant jusqu'à 5.000 postes, et General Motors a annoncé des licenciements secs dans les mois qui viennent.

JAPON

Le japonais Nissan va baisser davantage sa production au Japon de voitures pour l'exportation. Fin octobre, le groupe avait annoncé la suppression d'ici fin décembre de 2.500 emplois permanents aux Etats-Unis et à Barcelone (Espagne), et de 1.000 emplois temporaires au Japon.

COREE DU SUD

Daewoo, filiale sud-coréenne du constructeur automobile américain General Motors, a prévu la fermeture temporaire de ses usines pour deux semaines en fin d'année, une première depuis 2002.

(avec agences)