Le coup de rétroviseur de Porsche sur l’année 2015

Voir le site Automoto

porsche retro 2015 2
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2015-12-30T15:52:30.690Z, mis à jour 2015-12-30T15:57:05.273Z

L’année 2016 approche à grand pas et Porsche en profite pour dévoiler une rétrospective de ses modèle de l’année 2015 ainsi que de ces victoires toutes compétitions confondues.

C’est les fans de Porsche qui vont être contents.

Rétrospective de l'année 2015 de Porsche

Du Cayenne Turbo S au 24 h du Mans en passant par le concept Study Mission E

La marque allemande regarde dans le rétro et il faut avouer que l’année 2015 de Porsche a été de haute tenue, que ce soit en terme de production de nouveau modèle ou encore de compétition automobile. Dans cette rétrospective, Porsche propose de faire admirer aux spectateurs les Cayenne Turbo S, Cayman GT4, 911 GT3 RS et autre Boxster Spyder

Mention spéciale pour l’évolution de la 911Porsche Turbo qui se résume par le restylage de la carrosserie (optiques, boucliers, capot et aileron arrière) et par une modification motrice. Le 3,8 litres 6 cylindres à plat s’accompagne essentiellement de nouveaux turbos, et sa puissance est portée à 540 ch et 580 chevaux (pour la Turbo S). Les accélérations s’en ressentent, un 0-100 km/h en 2,9 secondes sur la Turbo S pour une pointe de 330 km/h.

Les voitures de course Porsche de 1953 à 2015 à la Rennsport Reunion



Il y a eu du sport

Dans le rétroviseur du sport également avec notamment la victoire de la marque allemande aux dernières 24 Heures du Mans, mais aussi le sacre en WEC. Aux 6 Heures de Shanghai, le 1er novembre 2015, Porsche a remporté le titre de champion du monde d'endurance des constructeurs, à une manche de la fin de la saison. La classe d’outre-Rhin.

Mais Porsche regarde également vers l’avenir avec le concept Mission E, dévoilé en septembre au salon automobile de Francfort et qui annonce la future voiture électrique de la marque sans oublier un teaser en toute fin e vidéo sur le retour de la 718 des années 50 avec leur moteur quatre cylindres. Vivement 2016.