Crash-test EuroNCAP 2015 : 15 nouveautés dont les Renault Mégane et Talisman à l'essai

Voir le site Automoto

Renault Mégane 2015 Crash-Test
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2015-12-04T14:27:57.825Z, mis à jour 2015-12-04T15:22:36.308Z

Pour cette dernière session 2015 de crash-tests menés par l’agence EuroNCAP, 15 nouveautés ont été passées au crible, de la brillante Mercedes-Benz (5 étoiles/5) GLC à la médiocre Lancia Ypsilon (2 étoiles).

Les principales nouveautés de ces derniers mois ont passé le célèbre crash-tests de l’EuroNCAP, avec au programme de nombreuses épreuves choc frontal à 64 km/h contre une barrière, choc frontal à 50 km/h contre un mur, choc latéral à 50 km/h, choc latéral contre poteau à 32 km/h, coup du lapin, chocs piéton à 40 km/h, et essai du freinage d’urgence avec véhicule devant immobile 40 km/h ou freinant brutalement de 50 à 0 km/h.



Le GLC brille

Sur les 15 voitures passées au crible, 11 ont enregistré la note maximale de 5 étoiles : la Mercedes-Benz GLC avec la meilleure protection adulte (95%) et enfant (91%), l’Infiniti Q30 avec la meilleure protection piéton (91%), la Jaguar XE et XF dotées des meilleurs équipements de sécurité passifs et actifs (82 et 83%), la BMW X1, les Kia Optima et Sportage, le Lexus RX, l’Opel Astra ainsi que les Renault Mégane et Talisman.

Petite déception, la MINI Clubman n’affiche que 4 étoiles, pêchant sur la protection enfant (68%) et piéton (68%) mais avec une très bonne protection adulte (980%), accompagnée du pick-up Nissan Navara à seulement 79% de protection adulte et 78% de protection enfant et piéton.

Le coupé-cabriolet BMW Z4, testé ici deux ans après son léger restylage de 2013, subit un revers avec 3 étoiles sur 5, en raison de médiocre protection adulte (69%) et enfant (61%), et affichant un retard logique en termes d’équipements de sécurité (46%).

L’Ypsilon dans le rouge

Enfin, le pire résultat est attribué à la Lancia Ypsilon, qui dans sa version restylée ne récolte que 2 étoiles en raison d’un risque très élevée de blessures graves pour le passager arrière en cas de choc frontal (44%), mais s’en sortant avec une bonne protection enfant (79%) , une protection piéton très moyenne (66%) et s’affiche aussi en lanterne rouge sur la sécurité (38%).

De plus, un court-circuit de la batterie durant le choc frontal a entraîné un départ d’incendie, fait auquel Lancia a répondu en réalisant un correctif sur sa production dès ce mois de décembre.