Crise : Chrysler ferme ses usines pendant 1 mois

Voir le site Automoto

Photo 3 : Chrysler LLC : le plein d’électrons
Par etf1|Ecrit pour TF1|2008-12-18T09:00:00.000Z, mis à jour 2008-12-18T09:00:00.000Z

Toujours dans l'attente d'une potentielle aide financière de la part de Washington, Chrysler se voit forcé de fermer ses usines pour une durée d'un mois.

Invoquant un marché automobile sinistré et le tarissement du crédit à la consommation aux Etats-Unis, Chrysler a indiqué qu'il allait devoir procéder à des "ajustements significatifs à son calendrier de production".

"Toutes les capacités de production de Chrysler seront interrompues après la dernière équipe vendredi 19 décembre. Les salariés concernés ne retourneront pas travailler avant le lundi 19 janvier 2009", a ajouté le constructeur.

Le groupe n'a pas précisé combien d'employés étaient concernés par cette décision, indiquant seulement avoir fait part un peu plus tôt dans la journée de cette initiative à ses salariés et à leur syndicat UAW. Chrysler prolonge ainsi la suspension temporaire de production qu'il avait récemment décidée pour les fêtes de fin d'année. Le constructeur explique ses difficultés commerciales par le gel du crédit, qui affecte les consommateurs et l'ensemble de l'industrie.

"Les concessionnaires de Chrysler ont confirmé au groupe lors de récentes réunions qu'ils rencontrent de nombreux acheteurs potentiels pour des véhicules de marques Chrysler, Jeep et Dodge, mais qu'ils sont incapables de conclure des ventes en raison d'une impossibilité de financement", a expliqué le groupe.

"La semaine dernière, plusieurs constructeurs automobiles ont annoncé des ajustements de production significatifs pour le premier trimestre 2009", a-t-il également fait valoir.

Le déclin des ventes automobiles aux Etats-Unis s'est intensifié ces derniers mois, le marché se situant actuellement à un plus bas depuis 35 ans, si l'on prend en compte l'augmentation de la population intervenue entre-temps.