Dakar 2012 - 10ème étape : les Espagnols aux avant-postes !

Voir le site Automoto

Default tf1 image
Par Benjamin KHALDI|Ecrit pour TF1|2012-01-12T08:30:00.000Z, mis à jour 2012-01-12T08:30:00.000Z

Il fallait décidément être espagnol pour remporter la 10ème étape du Dakar 2012, entre Iquique à Arica au Chili. Nani Roma (Mini) s'est imposé en auto, et son compatriote Joan Barreda Bort (Husqvarna) l'emporte en moto. Les Français Despres (KTM) et Peterhansel (Mini) mènent toujours au général.

Joan Barreda Bort signe sa première victoire sur le Dakar 2012 lors de la cette 10ème étape. Nani Roma, lui, décroche sa 3ème victoire.



La lutte intense que se livre Marc Coma et Cyril Despres pour la victoire finale ne laissait que des miettes aux autres concurrents de la catégorie moto. Jusqu'ici, seuls Francisco Lopez et Helder Rodrigues avait réussi à piquer une victoire au duo infernal. Après la 10ème étape, Joan Barreda Bort a également réussi cet exploit. L'Espagnol, au guidon d'une Husqvarna TE 450 RR, s'impose à Arica, avec 1'32'' sur Marc Coma (KTM) et 3'39'' sur Cyril Despres (KTM).



Chez les autos, la lutte fut particulièrement serrée. Nani Roma l'emporte devant son coéquipier chez Mini Stéphane Peterhansel. Mais l'écart à l'arrivée est minuscule : 21'' ! La troisième place revient à Giniel de Villiers (Toyota). Robby Gordon (Hummer) termine 4ème, mais la direction de course a décidé de l'exclure de ce Dakar 2012, pour non-conformité technique. L'Américain a fait appel, une procédure qui lui permet de continuer.



En catégorie auto, Stéphane Peterhansel conforte sa première place. Le Français a vu Robby Gordon reculé d'une place au général, l'Américain, en sursis, pointant à la 3ème place. Excellente opération pour Nani Roma, qui passe de la 4ème à la 2ème place grâce à sa victoire. Chez les motards, ça se resserre de plus en plus. Si Cyril Despres conserve la tête du général, il ne dispose que d'une maigre avance sur Marc Coma : 21'' seulement.

La 11ème étape du Dakar 2012 emmènera les concurrents du Chili jusqu'au Pérou, l'arrivée étant jugée à Arequipa.