Dakar 2012 - 5ème étape : Victoire pour Holowczyc et Despres, 6ème étape annulée

Voir le site Automoto

Default tf1 image
Par Benjamin KHALDI|Ecrit pour TF1|2012-01-06T08:51:00.000Z, mis à jour 2012-01-06T08:59:10.000Z

La 5ème étape a permis au Polonais Holowczyc (Mini) de décrocher sa première victoire dans ce Dakar 2012. Chez les motards, Cyril Despres (KTM) conforte sa place de leader après sa victoire devant Marc Coma (KTM), son poursuivant direct au général. A noter que la 6ème étape a été annulée à cause des conditions climatiques.

Le Polonais Holowczyc, au volant de sa Mini, s'est imposé dans la 5è étape du Dakar 2012, reliant Chilecito à Fiambala. Cyril Despres et sa Yamaha ont, eux, remporté l'étape chez les motos.

Après Novitskiy (1ère étape), Roma (3ème étape) et Peterhansel (5ème étape), c'est au tour du 4è pilote Mini, Krysztof Holowczyc, de décrocher une victoire dans ce Dakar 2012. Le Polonais a été le plus rapide à relier Chilecito à Fiambala, bouclant le parcours en 2h10'51'' . A l'arrivée, Holowczyc et son copilote Jean-Marc Fortin compte 1'01 d'avance sur Robby Gordon (Hummer), et 3'52'' sur Stéphane Peterhansel.



En moto, on assiste à un vrai mano-a-mano entre Cyril Despres et Marc Coma. Battu par l'Espagnol la veille, le Français lui a répondu lors de la 5ème étape, en s'adjugeant la victoire devant Coma, avec 1'41'' d'avance. Depuis le début du Dakar 2012, Cyril Despres (KTM) a remporté les étapes 3 et 5, Coma s'emparant du meilleur temps lors de la 2ème et de la 4ème étape.




En auto, c'est toujours Stéphane Peterhansel et son copilote Jean-Paul Cottret qui mènent. La deuxième place est occupée par le Polonais Holowczyc, vainqueur de la 5ème étape. La troisième marche du podium est également occupée par une Mini, celle de l'Espagnol Nani Roma. En catégorie moto, Cyril Despres conserve la tête du classement, devançant Marc Coma de presque 10 minutes. Helder Rodrigues (Yamaha) occupe la 3ème place.

Pas de 6ème étape pour ce Dakar 2012. L'épreuve reliant Fiambala en Argentine à Copiapo au Chili a dû être annulée. La faute à la neige, qui la frontière entre les deux pays.