Dakar 2014 - 2e étape Auto : Peterhansel rétablit la hiérarchie

Voir le site Automoto

Stéphane Peterhansel (Mini) s'impose sur cette deuxième étape et prend le leadership au général.
Par Romain TAMBURRINO|Ecrit pour TF1|2014-01-07T11:06:00.000Z, mis à jour 2014-01-07T11:12:06.000Z

Stéphane Peterhansel s'est imposé dans la deuxième étape du Dakar 2014. Le français signe ainsi sa 62e victoire en spéciale, il devance ses principaux outsiders Carlos Sainz et Giniel De Villiers. Peterhansel en profite pour devenir le nouveau leader au général.

C'était une spéciale longue de 433 km qui était prévue. Les pilotes devaient rejoindre San Luis à San Rafael avec plus de 700 km à effectuer dans la journée.

Peterhansel prend la tête
Stéphane Peterhansel (Mini) a donc réussi à s'imposer dès la deuxième étape avec 46 secondes d'avance sur l'espagnol Carlos Sainz (SMG). Le sud-africain Giniel De Villiers (Toyota), 27e à plus de 15 minutes lors de la première étape termine 3e à 5'34. Il en profite toutefois pour se rapprocher au général. Peterhansel a d'ailleurs réagi : « Il y a eu beaucoup de terrains différents aujourd'hui, des pistes très rapides et des moyennes très élevées. On a remonté des oueds asséchés avec des pierres, donc des risques de crevaison ainsi que des dunes où il y avait du public ».

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas pour Sousa
Carlos Sousa, vainqueur surprise de la veille a flanché, où plutôt sa mécanique. Dès le 33e kilomètre, son Haval s'est arrêté sur le bord de la route. Il a franchi la ligne d'arrivée très tard et a perdu beaucoup d'heures. On continue avec les problèmes, le pilote qatari Nasser Al-Attiyah (Mini) a crevé par trois fois durant la spéciale, il termine cependant 5e à 7'44 de Peterhansel. Sa réaction : « On a beaucoup de chance d'être à l'arrivée car nous sommes partis avec trois roues de secours ce matin et nous avons crevé trois fois. La spéciale était très difficile avec plein de pierres. Je suis content du comportement de la voiture, la course est encore longue. »

Peterhansel leader au général
Le vainqueur de l'édition 2013, Stéphane Peterhansel est déjà en tête après deux étapes en 6h17'02 mais il ne devra pas se relâcher. Carlos Sainz pointe à seulement 28 secondes. Sans ses multiples crevaisons, Nasser Al-Attiyah aurait pu prendre la tête de ce Dakar mais il est actuellement 3e à 4'10. Deux autres Mini sont derrière, Nani Roma, 4e à 4'19 et Orlando Terranova à 8'31. Quant à Giniel De Villiers, il remonte à la 6e place au général mais pointe à 17'10. Dans les outsiders d'avant course, on remarque que le malheureux Robbie Gordon (Hummer) n'est que 57e à plus de 3 heures. Malgré sa 114e place la veille, Guerlain Chicherit remonte à la 37e place mais à plus de 2h de Peterhansel.

Camion : De Rooy vainqueur après un long moment d'attente
Dans la spéciale camion, il aura fallu attendre longtemps pour déterminer le vainqueur. Premier vainqueur déclaré, Anton Shibalov (Kamaz) qui est passé en tête mais les officiels avaient un temps déclaré Andrey Karginov (Kamaz) en seulement 3h01'50. Le néerlandais Gérard de Rooy (Iveco), alors en tête de la spéciale a perdu plus de 20 minutes en aidant son rival Ayrat Mardeev (Kamaz). Fin de la journée, les temps sont corrigés, alors que Shibalov est annoncé vainqueur, c'est finalement Gérard de Rooy qui est déclaré vainqueur en moins de 4 heures. Il devance donc Anton Shibalov de 13'20 et son compatriote Marcel Van Vliet (Man) de 15'20. Gerard de Rooy a d'ailleurs réagi sur l'accident de Mardeev : « C'est une belle spéciale mais longue. J'ai fait une erreur dans les dunes et j'ai dû faire demi-tour, Van Vliet et Mardeev m'ont dépassé. Plus loin, nous avons vu Mardeev sur le toit, nous les avons aidés, nous nous sommes enlisés et ça a pris 20 minutes pour repartir. »
Au général, Gérard de Rooy prend la tête avec 13'57 d'avance sur Marcel Van Vliet et 18'52 sur Anton Shibalov.

La troisième étape reliera San Rafael à San Juan. Au programme 253 km de liaison et 301 km de spéciale. L'arrivée se fera en descente et l'altitude la plus haute sera de 3200m.