Dakar 2014 - 5e étape Moto : Marc Coma prend le large

Voir le site Automoto

Marc Coma s'impose avec plus de 40 minutes d'avance sur ses principaux rivaux.
Par Romain TAMBURRINO|Ecrit pour TF1|2014-01-10T10:37:00.000Z, mis à jour 2014-01-10T10:47:08.000Z

Marc Coma prend le large sur cette cinquième étape du Dakar 2014. Il s'impose avec 12 minutes d'avance sur son coéquipier Jordi Viladoms. Mais les principaux concurrents de l'espagnol perdent plus de 40 minutes.

Longue étape pour tout le monde. Plus de 527 km de spéciale chronométrée étaient au programme hier ainsi que 385 km de liaison. Le tracé a été amputé de plusieurs secteurs en raison des températures extrêmes qui mettaient en jeu la sécurité des pilotes.

Coma et les autres...
Après plusieurs problèmes mécaniques, les principaux favoris et outsiders restaient bien placés au général mais le pilote KTM, Marc Coma a planté la première banderille sur le dos de ses rivaux. Commençons par son compatriote et leader la veille, Joan Barreda Bort. Il arrive au bivouac avec plus de 44 minutes de retard. Il confie que : « Sur la 1ère partie de la spéciale j'ai eu des problèmes d'arrivée d'essence. La navigation était très compliquée. J'ai atteint l'arrivée de la spéciale par une autre voie. J'ai perdu un way point, l'avant-dernier, et j'ai retrouvé Marc (Coma). Mais j'ai eu d'autres problèmes d'essence et c'est là où j'ai perdu beaucoup de temps. Il s'agissait ensuite d'arriver à la fin, de terminer sans autre souci... »
Son autre rival, le chilien Chaleco Lopez perd 51 minutes, David Casteu se retrouve à 1h13 et ne parlons pas de Cyril Desprès qui arrive 33e à 1h44. La raison, des problèmes de surchauffe, des erreurs de navigation et deux pannes d'essence lui ont fait perdre énormément de temps. Une journée noire pour le français.
Concernant Marc Coma, il a aussi connu un petit ennui mécanique, il a constaté une fuite de son réservoir d'essence mais son « porteur d'eau » Jordi Viladoms l'aide à construire une réparation de fortune.

KTM largement leader
Au général, KTM place 3 motos parmi les 4 premiers. Marc Coma tout d'abord qui retrouve la tête du Dakar après un an d'absence. Il possède plus 41 minutes d'avance sur Joan Barreda Bort et sa Honda. Chaleco Lopez est troisième à 53 minutes et Jordi Viladoms, 4e à 58 minutes. Le premier Alain Duclos est à seulement quelques minutes du podium puisqu'il possède 1h02 de retard soit 9 minutes derrière le chilien. David Casteu reste dans le Top 10 mais se retrouve à 1h52' et enfin Cyril Desprès sort du top 10 en se classant 12e avec 2h23' de retard.

Quads : Problème mécanique pour Husseini
La catégorie quads a vu Sebastian Husseini quitter le podium provisoire. En raison d'un problème mécanique, Husseini doit concéder plus de 2h au vainqueur du jour, Sergio Lafuente. Ignacio Casale le suit aux basques en terminant l'étape avec 1'21 de retard. Le polonais Rafal Sonik perd plus de 42 minutes sur le pilote uruguayen. Au général, Sergio Lafuente reste en tête avec 16 minutes d'avance sur Casale. Rafal Sonik est 3e avec 23 minutes de retard. Husseini passe pour sa part 4e 1h45 de retard. Derrière, les pilotes quads comptent plus de 6 heures de retard.

Au programme de la 6e étape, peu de liaison pour les motos et quads avec seulement 65 km. La spéciale chronométrée fera au total 400 km.