Dakar 2014 - 8e étape Moto : La première pour Desprès

Voir le site Automoto

Cyril Desprès s'impose pour la première fois cette année sur le Dakar.
Par Romain TAMBURRINO|Ecrit pour TF1|2014-01-14T11:29:00.000Z, mis à jour 2014-01-14T11:38:59.000Z

Cyril Desprès ne gagnera pas le Dakar, on en est sûr. Le français, vainqueur de l'édition 2013 en l'absence de Marc Coma s'est imposé sur la huitième étape du Dakar pour la première fois cette année. Malgré son retard, il veut revenir aux avant-postes.

Les pilotes motos et quads avaient une étape très simple au programme. Une spéciale assez longue toutefois, qui faisait le tour du plus grand lac salé du monde, le salar d'Uyani.

Un Desprès salé à l'arrivée
On retrouve donc un Cyril Desprès heureux pour cette première étape remportée. Il se confie sur sa victoire : « L'idée n'est pas réellement de chasser les victoires d'étapes, mais plutôt d'essayer de revenir au maximum aux avant-postes. Alors aujourd'hui en comblant le trou qu'il y avait en piste entre moi et les premiers, j'ai gagné la spéciale. Et bien sûr ça fait toujours plaisir... » Derrière, on retrouve les deux candidats à la victoire finale. Marc Coma, deuxième de l'étape termine à 2'15 et Joan Barreda est arrivée avec 2'39 de retard. Il aurait dû toutefois finir deuxième de l'étape s'il n'avait pas reçu 30 secondes de pénalité. Les deux autres français de chez Yamaha, Olivier Pain et Mickael Metge sont arrivés respectivement 5e et 6e à 10 et 13 minutes de leur coéquipier. Malheureusement pour le pilote Sherco, Alain Duclos, il perd 35 minutes après une panne en début de spéciale.

Coma se rapproche du graal
Toujours en tête sur sa KTM, Marc Coma se rapproche du titre mais il va devoir faire attention dans les dunes chiliennes. Joan Barreda conforte sa deuxième place avec 38 minutes de retard sur Coma. Jordi Viladoms et Alain Duclos perdent du temps aujourd'hui, ce qui permet de relancer la course au podium. Viladoms est donc troisième à 1h29 de son coéquipier. Derrière ça se tient en dix minutes. Alain Duclos garde sa quatrième place de justesse puisqu'il est seulement 3 minutes devant le chilien Jeremias Israel Esquerre. Avec sa bonne étape du jour, Olivier Pain est à 10 minutes d'Alain Duclos, le français peut regretter sa pénalité de 15 minutes.

Quads : Casale confirme
Sur son quad Yamaha, Ignacio Casale ne peut pas se reposer ni gérer son temps. Il a donc attaqué tout au long de la spéciale pour s'imposer une quatrième fois cette année. Il devance Sebastian Husseini de 8'38 et son principal rival Sergio Lafuente de 15'25. Rafal Sonik, lui, termine à plus de 16 minutes du leader.
Au général, Ignacio Casale prend de l'avance et se retrouve 21 minutes devant Sergio Lafuente et 45 minutes devant Rafal Sonik.

Une fin de spéciale décisive pour l'étape
Pour la neuvième étape, les pilotes verront la mer chilienne. Ils partiront de Calama pour rejoindre Iquique. Seulement 37 km de liaison pour rejoindre le début de la spéciale et 422 km de spéciale chronométrée. La première partie de l'étape sera assez difficile puisqu'ils s'attaqueront aux premières dunes de l'Atacama. La spéciale sera plutôt tranquille ensuite, il faudra faire attention sur la fin, les pilotes devront traverser 42 km de dunes de sable avant d'arriver sur le bord de mer. Ils devront s'attaquer à la descente d'Iquique. Une descente vertigineuse de 3 km avec un dénivelé de 30% soit 1.000m de dénivelé négatif.