Dakar 2014 - Auto : Roma, 10 ans après

Voir le site Automoto

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-01-19T08:59:00.000Z, mis à jour 2014-01-19T10:44:08.000Z

Grâce aux consignes, Nani Roma a remporté le Dakar 2014 au volant de sa Mini. Il devance Stéphane Peterhansel et Nasser Al Attiyah. Dans la catégorie camion, Andrey Karginov a triomphé après une étape des plus stressantes.

Nani Roma a remporté le deuxième Dakar de son histoire, le premier dans la catégorie Auto. Dix ans auparavant, il fêtait son titre en Moto. Il termine devant Stéphane Peterhansel et Nasser Al Attiyah dans une édition où Mini a dominé de la tête et des épaules.


Roma entre dans l'histoire
Il n'y a pas vraiment eu d'imbroglio lors de la treizième et dernière étape du Dakar 2014. Alors que la onzième a été l'objet de consignes chez Mini, consignes qui n'avaient plus été respectées lors de la suivante, Nani Roma a finalement eu la victoire facile, sans véritable suspense malgré le meilleur temps réalisé par Giniel De Villiers. Au général, le Catalan termine devant Stéphane Peterhansel, déchainé la veille, et Nasser Al Attiyah, à respectivement 5'38 et 56'62. Il remporte son premier Dakar sur quatre roues, alors qu'il l'avait déjà fait sur deux. Il devient ainsi le 3ème pilote de l'histoire à triompher dans les deux disciplines, après Hubert Auriol et Stéphane Peterhansel. Ce dernier, surnommé "Monsieur Dakar", a été celui qui a gagné le plus d'étapes dans cette édition dominée par Mini (5 voitures placées dans le top 6). Le Français porte son total de succès à 65, record absolu. Vainqueur samedi, Giniel De Villiers a été le seul pilote non Mini à pouvoir donner du fil à retordre au constructeur. Il se place 4ème au classement final.

"On est contents"
A l'arrivée, Nani Roma a fait montre de son bonheur, "Je ne sais pas si c'est le plus grand stress que j'ai vécu mais c'était très dur. La 2e semaine avec des étapes dures, longues, ce n'était pas facile. On est contents, très contents du travail effectué avec Michel (Périn). Je vais savourer. 10 ans après avoir gagné en moto, un 18 janvier, je gagne en voiture. C'est un rêve devenu réalité. Je pense beaucoup à Henri Magne, mon ancien copilote, à sa femme Lucette. Je dédie cette victoire à Henri..." De son côté, Stéphane Perherhansel, un peu revanchard, apprécie la victoire de son coéquipier, "On va quand même positiver. La voiture a été exceptionnelle, elle a été béton comme d'habitude, et il y a eu beaucoup de plaisir de pilotage. Mais il y a une frustration sur le résultat final. Le troisième point, c'est que Nani est mon ami, et ça me fait plaisir de le voir heureux, puisque c'était son rêve depuis dix ans, quand il est passé à la voiture."

Camion : Andrey Karginov au forceps
On pensait qu'Andrey Karginov allait enlever le Dakar 2014 sans trop de problème, l'essentiel du boulot ayant été réalisé auparavant. Mais ce ne fut pas vraiment le cas. Bloqué pendant près de 10 minutes à cause du concurrent auto 319, couché sur la piste, le Russe a concédé 9'34 à Gerard De Rooy, suffisant pour titrer le Néerlandais. Toutefois, les officiels ont décidé de rendre 5'20 à Karginov, qui s'impose pour seulement 3'11 sur son dauphin. Eduard Nikolaev, champion sortant, ferme la troisième marche du podium.