Dakar 2014 - Etape 3 Auto : Nani Roma au top de sa forme

Voir le site Automoto

Nani Roma (Mini) s'impose sur cette 3e étape du Dakar 2014 et compte plus de 9 minutes d'avance au général sur le deuxième, Osvaldo Terranova.
Par Romain TAMBURRINO|Ecrit pour TF1|2014-01-08T14:12:00.000Z, mis à jour 2014-01-08T14:23:06.000Z

Nani Roma s'impose sous la chaleur écrasante de San Juan. Il crée la sensation en devançant tous les favoris au podium final. La suite du classement est chamboulée puisqu'il devance le polonais Krzysztof Holowczyc et le sud-africain Leeroy Poulter.

Ce n'était pas une étape très longue pour les voitures contrairement aux motos. Seulement 301 km de spéciale chronométrée était au programme.

Nani Roma est aux anges
Si on retrouve un Nani Roma (Mini) au top de sa forme et qui a réussi à suivre un chemin bien tracé, les favoris de cette édition 2014 ont tous coulés au classement. On retrouve donc un surprenant Krzysztof Holowczyc (Mini) 2e de l'étape à 1'07 de l'espagnol. 3e de l'étape, le sud-africain Leeroy Poulter (Toyota) à 3'19. L'argentin Osvaldo Terranova (Mini), très régulier depuis le début du Dakar suit le groupe en prenant la 4e place. Les malheureux du premier jour Guerlain Chicherit (Chevrolet EVR) et Robbie Gordon (Hummer) suivent au classement.
Le vainqueur du jour a d'ailleurs tenu à réagir : « Parfois le Dakar est fou, et c'est le cas aujourd'hui. Après deux journées avec des problèmes, nous avons connu une spéciale parfaite et ce sont ceux devant qui ont eu des problèmes. Nous, on a essayé de rouler cool, juste sur un bon rythme, et c'est passé. Bon, cela dit, il ne faut pas s'enflammer, et on devra rester calme et prudent pour les jours à venir. »

Peterhansel coule au classement
Seul favori à s'en sortir, Nasser Al-Attiyah (Mini) termine tout de même à 10 minutes.
Carlos Sainz perd 15 minutes sur Nani Roma en terminant à la 18e place. Le pire étant pour Stéphane Peterhansel qui perd plus de 28 minutes. Il réagit aux multiples incidents qu'il a connu : « Ça a été le cauchemar aujourd'hui. On a connu 6 crevaisons ! Malheureusement on ouvrait la piste et on l'a payé. La 1ère, on a heurté une grosse pierre, c'est ma faute. Mais ensuite, comme on était la premier à ouvrir, on s'est retrouvé complètement hors-piste, dans de la très grosse végétation, sur une déviation de dernière minute dûe aux intempéries et la boue. Et quand nous sommes sortis de ce passage, nous avions 3 crevaisons lentes sur 4 roues, sans doute en raison d'épines dans les flancs des pneus. »

Le classement général chamboulé
C'est donc un classement général chamboulé qu'on retrouve pour cette 3e étape. Le vainqueur de l'édition moto 2004 s'empare du leadership. L'argentin Osvaldo Terranova est repoussé à 9 minutes de l'espagnol. Le vainqueur du Dakar 2011, Nasser Al-Attiyah se retrouve sur le podium provisoire à 10 minutes. A quelques encablures, on retrouve Carlos Sainz, 4e à 12 minutes. Stéphane Peterhansel se retrouve 5e mais compte plus de 24 minutes de retard.

Coté camions, Andrey Karginov (Kamaz) s'impose devant Gerard De Rooy et Ales Loprais. Au classement général, Gérard De Rooy est largement en tête devant Marcel Van Vliet, plus de 18 minutes d'avance. Karginov se retrouve 3e au général mais relégué à plus de 39 minutes.

Pour la 4e étape, il faudra être très endurant. Au programme, 210 km de liaison et 657 km de spéciale chronométrée. Une longue montée sera gravie par les voitures et les camions avec un pic culminant à 3.200m d'altitude. Cette étape reliera San Juan et Cilicheto.