Dakar 2015 : Décès du motard polonais Michal Hernik

Voir le site Automoto

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-01-07T08:39:00.000Z, mis à jour 2015-01-07T09:01:25.000Z

Le pilote polonais Michal Hernik (KTM), 39 ans, a perdu la vie ce mardi 6 janvier lors du Dakar 2015 au 206e kilomètre de la spéciale San Juan - Chilecito (Argentine). Les circonstances de sa mort sont encore inconnues.

Alors qu'il participait à son premier Dakar, le pilote polonais Michal Hernik (KTM), 39 ans, a perdu la vie ce mardi 6 janvier au 206e kilomètre de la spéciale San Juan - Chilecito (Argentine). Les organisateurs de la course ont annoncé son décès dans la soirée mais les circonstances de sa mort sont encore inconnues.

"Vraisemblablement, il cherchait son chemin"
Selon le directeur de l'épreuve Etienne Lavigne qui s'est exprimé devant la presse, Michal Hernik a été retrouvé sans vie à 300 mètres de la piste à 16h03, sans casque et sans trace de choc sur sa moto, alors que son signal normalement émis par sa balise Irritrack a été perdu à 14h37. Constatant l'absence du concurrent à 15h16 au moment de l'arrivée au bivouac, la direction de la course a aussitôt dépêché un hélicoptère pour se rendre près de l'endroit où le signal avec le pilote a été perdu mais le médecin à bord de l'appareil n'a pu que constater la mort du Polonais une fois sur place.

"La moto était couchée, lui était à côté, son casque enlevé. On a le circuit qu'il a fait jusqu'à ce qu'on perde son signal. Vraisemblablement, il cherchait son chemin. Il n'était pas dans la bonne direction de la spéciale", a déclaré Etienne Lavigne à nos confrères de l'Equipe. "Il était passé au CP 2 (point de passage obligatoire) et était arrivé tôt hier (lundi) puisqu'il avait fait l'intégralité de la spéciale en arrivant à 17 heures. Il a donc dormi et était parti normalement ce (mardi) matin. Voilà ce que je peux vous dire sur le drame".

Cinquième décès en sept ans
Depuis la délocalisation du Dakar en Amérique du Sud en 2009, seules les éditions 2010 et 2011 n'ont pas été frappées par la mort d'un concurrent. Michal Hernik est le 5e pilote de moto à se tuer sur les routes de la course reine des rallyes-raids après le Français Pascal Terry (2009), l'Argentin Jorge Martinez Boero (2012), le Français Thomas Bourgin (2013) et le Belge Eric Palante (2014) sont décédés sur les routes. Le Polonais est le 24e pilote à perdre la vie sur le Dakar depuis sa création en 1978.

Face à un tel drame, la rédaction d'Automoto.fr souhaite afficher son soutien à la famille et aux proches de Michal Hernik, ainsi qu'à tous les autres pilotes qui doivent reprendre la route du Dakar ce mercredi 7 janvier. Encore une fois, le risque zéro n'existe pas, particulièrement en sports mécaniques, et on ne soulignera jamais assez le caractère héroïque de ces femmes et hommes qui sillonnent les routes et pistes du monde entier pour exercer leur passion.