Dans l'actualité récente

Dakar 2016 – 8ème étape : Accident pour Sébastien Loeb, Peterhansel en tête, Price nouveau leader moto

Voir le site Automoto

Accident Sébastien Loeb Peugeot 2008 DKR Dakar 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-01-11T23:10:48.910Z, mis à jour 2016-01-12T07:47:59.709Z

Commettant une erreur, Sébastien Loeb a perdu plus d’une heure et ses chances de gagner le Dakar dans l’étape entre Salta et Belen, donnant la tête du classement à son coéquipier chez Peugeot, Stéphane Peterhansel.

Loeb avait tout pour gagner, sauf peut-être l’expérience…


C’était trop beau ?

Le départ du Dakar 2016 semblait idyllique pour Sébastien Loeb pour sa première participation, sur le buggy Peugeot. L’Alsacien remportait la première spéciale (courue car la vraie première fut annulée), puis la deuxième, et a gardé la tête du classement jusqu’à vendredi, puis l’a reprise samedi avant la journée de repos.

Mais le coup d’envoi de la seconde moitié du Dakar n’a pas été celle prévue. Après un petit ensablage de deux minutes, au kilomètre 510, soit à peine 30 km avant la fin de la 8ème étape de ce lundi 11 janvier, il ne voit pas une marche et part en tonneaux.

Le 2008 DKR16 est sérieusement abîmé, lui et son co-pilote Daniel Elena doivent changer deux roues avant de repartir. Le mal est fait, le duo compte 1 heure et 8 minutes de retard sur Stéphane Péterhansel, nouveau meneur du classement général. A moins d’un miracle, Loeb ne remportera pas le Dakar, figurant 33ème



Price prend la main en moto

Stéphane Peterhansel (Peugeot) est donc en tête du Dakar, avec 2 minutes et 9 secondes sur Carlos Sainz (Peugeot) et 14 minutes et 43 secondes sur Nasser Al-Attiyah (MINI).

En moto, Toby Price (KTM) enlève l'étape avec plus de 5 minutes sur Paulo Goncalves (Honda) à qui il prend la tête du général pour 2 minutes et 5 secondes, Stefan Svitko (KTM) étant troisième à 14 minutes et 14 secondes.

En camion, Gerard De Rooy (Iveco) remporte cette 8è étape et augmente son avance au classement à 7 minutes et 35 secondes sur Eduard Nikolaev (Kamaz), et 13 minutes et 29 secondes sur Pieter Versluis (MAN).

En quad, les frères Patronelli, Alejandro le premier avec 2 minutes sur Marcos, gardent la tête sur Hernandez désormais à presque 33 minutes de retard, après un doublé sur cette étape.

La 9ème étape se disputera ce mardi 12 janvier sur 286 kilomètres dans la région de Belén (Argentine), une petite distance mais au profil très complexe, et avec une température attendue à 34 degrés...