Dans l'actualité récente

Dakar 2016 - 2ème étape : première victoire pour Sébastien Loeb !

Voir le site Automoto

Sébastien Loeb Peugeot 2008 DKR Dakar 2016
Par Florent REYNE|Ecrit pour TF1|2016-01-05T08:48:48.688Z, mis à jour 2016-01-05T09:25:14.404Z

Sébastien Loeb s'est offert lundi 4 janvier 2016 sa première victoire en rallye-raid pour son baptême au Dakar, une belle performance pour ce novice de la discipline malgré une spéciale raccourcie suite aux intempéries.

Le nonuple champion de WRC va-t-il remporter son premier Dakar ? 

Sébastien Loeb essaye la Peugeot 2008 DKR

Sébastien Loeb, comme un renard dans le désert

Lors de la 2e étape entre Villa Carlos Paz et Termas de Rio Hondo, Loeb a pris les commandes du classement général et donnant par la même occasion au Dakar 2016 son réel coup d'envoi, suite à un premier week-end chaotique. Associé à son copilote de toujours, Daniel Elena, l'Alsacien s'est offert un succès de prestige pour sa première victoire d'étape sur le rallye-raid, en s'imposant devant son coéquipier chez Peugeot, Stéphane Peterhansel, 11 Dakar à son palmarès.

Le duo n’a pas trop peiné dans un pays où il a remporté huit fois d'affilée le rallye d'Argentine en WRC. « C'était piégeux et je suis content d'en être sorti. Je suis un peu surpris d'être le meilleur temps du jour. On a eu un peu chaud dans un bourbier où certains sont restés bloqués », a réagi le nonuple champion du monde lors de son arrivé. « La voiture, ça va, elle est dans le coup même sur ces pistes sinueuses », a-t-il ajouté à propos de la Peugeot 2008 DKR.


Sale temps pour Mini

Le champion a parcouru les 387 kilomètres  (au lieu des 510 initialement prévus), réduite par les organisateurs dimanche soir en raison des conditions météo. Son coéquipier Stéphane Peterhansel arrive en seconde place. Le constructeur français signe ainsi un doublé, et une belle performance d'ensemble pour sa deuxième année sur le Dakar.

Par contre, Mini commence sur la mauvaise pente. Le lauréat de 2015, le Qatari Nasser Al-Attiyah, a crevé et laissé échapper plus de 4 minutes. L'Espagnol Nani Roma, champion en 2014, s'est fait piéger par la boue, ce qui le pousse au-delà de la 40e place, à plus de 46 minutes de Loeb. C'est finalement la Mini du Finlandais Mikko Hirvonen, ancien concurrent de Loeb en WRC, qui a terminé la mieux classée, au 5e rang, à 3 min 5 sec du pilote alsacien.

We Loeb You : l'hommage de Citroën à Sébastien Loeb