Dakar 2017 - Étape 5 : Sunderland écrase en moto, Peterhansel prend les devants en auto

Voir le site Automoto

Stéphane Peterhansel Peugeot 3008 DKR Dakar 2017
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2017-01-06T18:44:24.582Z, mis à jour 2017-01-06T19:52:43.157Z

Victoire de Sébastien Loeb sur cette étape 5 du Dakar 2017 entrant en Bolivie sous la pluie, mais le trône de la catégorie auto revient à Stéphane Peterhansel (Peugeot), quand Sam Sunderland (KTM) s’envole en catégorie moto.

Reliant Tupiza (Argentine) et Oruro (Bolivie), la cinquième étape de 692 kilomètres dont 447 chronométrés de ce vendredi 6 janvier a été plus calme que la précédente, car raccourcie...


Auto : Loeb cartonne, mais Peterhansel se faufile

Après les abandons de Nasser Al-Attiyah et de Carlos Sainz, les trois pilotes favoris de ce Dakar 2017 sont ceux de Peugeot. Preuve avec l’étape du jour, Sébastien Loeb a devancé ses coéquipiers français, de 44 secondes pour Stéphane Peterhansel et de 1 minute et demie pour Cyril Despres, à l'arrêt en milieu de spéciale devant des conditions météo jugées trop difficiles, la pluie transformant le parcours en boue.

Peterhansel, bien que n’ayant remporté aucune spéciale, s’accapare la tête au général, avec 1’09 d’avance sur Loeb et 4’54 sur Despres. L’Espagnol Nani Roma (MINI) n’est toutefois pas loin du podium, talonnant de 31 secondes la dernière Peugeot 3008 DKR…

► Voir les photos du Dakar 2017


Sébastien Loeb Peugeot 3008 Dakar 2017

Moto : Sunderland s’envole

Après l’abandon de Toby Price et la pénalité d’une heure de Joan Barreda Bort, Sam Sunderland (KTM) est sur un boulevard, enregistrant un temps canon sur l’étape, repoussant Paulo Gonçalves (Honda) et Adrien Van Beveren (Yamaha) à plus de 7 minutes. Il augmente ainsi sa domination à 12 minutes au classement général face au Chilien Pablo Quintanilla (Husqvarna) et 16 minutes sur le Français.

► Voir les photos du Dakar 2017


Sam Sunderland KTM Dakar 2017

En quad, le Néerlandais Kees Koolen (Barren Racer) signe la victoire de l’étape, 7 minutes devant l’Argentin Gustavo Gallego (Yamaha) et 13 minutes sur le Français Simon Vitse (Yamaha). Au général, cocorico, c’est le tricolore qui se distingue, disposant de 8’14 d’avance sur le Russe Sergey Karyakin et 10’35 sur Axel Dutrie, autre Français sur le podium provisoire.