Pour le Dakar, Mini dégaine la John Cooper Works Rally !

Voir le site Automoto

La Mini John Cooper Works Rally
Par Julien PEREIRA|Ecrit pour TF1|2016-11-16T15:25:28.272Z, mis à jour 2016-11-16T16:14:15.996Z

Mini a dévoilé son nouveau monstre pour le Rallye-raid, une John Cooper Works basée sur la dernière version du Countryman, et capable de développer 340 chevaux.

Le constructeur britannique a révélé la machine qui disputera le plus célèbre des Rallye-raids.


La concurrente de Peugeot

Mini veut remettre les pendules à l’heure. Quadruple vainqueur du Dakar entre 2012 et 2015, le constructeur du groupe BMW a dû s’incliner face à la Peugeot 2008 DKR de Stéphane Peterhansel. Pour succéder à la ALL4 qui l’a emporté à quatre reprises, la marque a choisi une John Cooper Works Rally basée sur la toute dernière Countryman.

Sous le capot, elle récupère le bloc de la maison mère, un 6 cylindres 3 litres bi-turbo diesel développant 340 chevaux. Mini a revu toute l’architecture de sa nouvelle arme, du châssis à la répartition des masses en passant par l’aérodynamique et la cartographie moteur. La firme a également abattu un énorme travail en soufflerie. Et donc injecté de gros moyens.

Refonte totale 

« L’un des avantages du développement en soufflerie est une vitesse de pointe supérieure et une meilleure accélération à partir des 140km/h. Le centre de gravité a été considérablement abaissé. Nous avons déplacé environ 50 kg au centre de la voiture à environ 50 centimètres de moins pour améliorer la maniabilité et rendre la voiture plus confortable sur tous les types de terrain », a précisé la marque dans son communiqué.

Pour le Dakar, la JCWR sera encore alignée par la structure X-Raid de Sven Quandt.