La Deltawing rempile aux 12h de Sebring 2013

Voir le site Automoto

Deltawing 12h Sebring 2013
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-03-14T16:59:00.000Z, mis à jour 2013-03-14T17:35:10.000Z

Deux ans qu'elle parcourt les circuits et nous ne sommes toujours pas habitués à sa silhouette. Véhicule de compétition ayant participé aux 24h du Mans l'an dernier, la Deltawing continue sans Nissan et sera au départ de la course des 12 Heures de Sebring.

Voiture de compétition à part, la Deltawing continue sa saga à Sebring ce week-end dans une nouvelle livrée.

On aime ou on déteste
Cette voiture subit un parcours mouvementé, mais sa conception - à l'origine pour le projet de la nouvelle IndyCar en 2010 - et et look futuriste ont fait que la Deltawing débute sa troisième année de course automobile, malgré le retrait du projet de Nissan à la fin de l'an dernier. Véritable ORNI (Objet Roulant Non Identifié), cet engin aux performances de prototype LMP2 pèse deux fois moins lourd, consomme deux fois moins grâce à son aérodynamisme particulier et ses roues étroites à l'avant. Elle était également deux fois moins puissante dans sa configuration 2012 à moteur Nissan avec son 1,6 litre développant "seulement" 300 ch.


Nouvelle saison
Dans une nouvelle livrée chromée aux touches rouges (comme les F1 McLaren), flanquée du numéro 0, et au nouveau moteur fourni par Elan Motorsports Technologies, elle s'engage pour la première manche du championnat américain d'endurance - ALMS ou American Le Mans Series - soit les 12 Heures de Sebring se déroulant ce samedi 16 mars. Et elle grimpe en plus dans l'élite, la classe des LMP1 ! Elle sera pilotée par le Français Olivier Pla, champion LMP2 2009, et l'Anglais Andy Meyrick.


Une Deltawing...Coupé ?
En plus d'afficher une silhouette unique, elle sera bientôt dérivée dans sa version fermée, encore plus... disons, spéciale. Exhibée en marge de cette première course de l'année, elle devrait faire ses débuts officiels en compétition courant 2013. Si l'esthétique très étrange choquera, la motivation est la sécurité du pilote en cas de retournement de la Deltawing. Même si l'accident en octobre 2012 (Petit Le Mans à Road Atlanta) était impressionnant, Gunnar Jeannette, parti en vrille, n'avait aucunement blessé.

La Deltawing sera donc à suivre ce samedi aux 12 Heures de Sebring, confrontée à toutes les copines réunies sur cette photo de famille :

12 heures de Sebring 2013 Deltawing Audi R18 Toyota TS030

La future Deltawing Coupé...
Deltawing Coupé 2013