Dans l'actualité récente

Detroit Electric SP:01 : une sportive pour la renaissance

Voir le site Automoto

Detroit Electric SP:01 2013
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-04-04T09:32:00.000Z, mis à jour 2013-04-04T10:04:05.000Z

Renaissant après 74 ans, la marque Detroit Electric a dévoilé la première voiture de sa nouvelle ère, une SP:01 basée sur la Lotus Exige, développant 150 KW et promettant des performances de super-sportive.

Produite à 999 exemplaires autour de 105.000 euros, cette Detroit Electric SP:01 continue l'histoire du constructeur né en 1907.

Renaissance et remplaçante
Depuis l'arrêt de la production de la Tesla Roadster, un vide s'est créé sur le segment des véhicules sportifs électriques. Or, c'était sans compter sur un retour de Detroit Electric, marque née en 1907 et disparue en 1939 après avoir fabriqué 13.000 voitures. Après 5 ans de développement, son premier véhicule de série du XXIè siècle, un roadster biplace, arrive sous le nom de SP:01 pour offrir "une expérience de conduite exaltante".


Design décevant
Malgré une renaissance remarquée, la déception est grande à la découverte d'une simple carrosserie de Lotus Elise/Exige à peine remodelée (l'emplacement du logo est encore présent !), le tout en fibre de carbone. Cependant, Detroit Electric a redessiné l'arrière, donné plus d'angles aux ouïes latérales et à la proue. Mais la SP:01 ne se résume pas à cela, car nombre de pièces sont modifiées - hormis le châssis en aluminium d'origine anglaise - dont les suspensions, direction, ou le système de freinage Brembo/AP Racing. L'ABS et l'ESP sont également inclus. L'intérieur n'est pas encore visible entièrement, mais sera quasi identique à l'Exige, tout en intégrant un système multimedia/GPS nommée "SAMI".


Survoltée ?
Le moteur maison développe 150 kW (soit 201 ch), et un couple étonnamment bas pour une électrique à 225 Nm maximum. Si la puissance n'est pas démoniaque, le poids limité à 1.075 kg - batteries lithium-polymère incluses - permet une accélération 0-100 km/h en 3,7 secondes. Aussi bien que la Tesla Roadster et qu'une Ferrari FF de 660 ch ! La vitesse maximale est communiquée à 249 km/h.


Une autonomie correcte
La consommation, car cela existe aussi chez les électriques, est de 12 kW/100 km en moyenne. Ce qui, avec les batteries de 37 kWh, confère une autonomie remarquable de 288 km environ, bien au-delà des Nissan LEAF, Renault ZOE, Peugeot iOn, mais en deçà d'une Tesla Roadster qui s'autorisait entre 300 et 400 km ou de la berline Model S affichée entre 385 et 500 km. La recharge de la SP:01 s'effectue en 4h30 maximum sur prise de courant à haut ampérage (240 V / 32 A), et de 10,7 heures sur prise européenne conventionnelle.


Quand ? et pour combien ?
La présentation s'est faite mercredi soir 3 avril dans sa ville natale et devrait être revue le 20 avril au Salon de Shanghai, nouveau haut lieu de l'automobile. La production limitée à 999 exemplaires, réalisée à Wayne County (banlieue de Détroit), débutera en août 2013. Chaque unité coûtera 135.000 dollars soit environ 105.000 euros, avec garantie 3 ans/50.000 km, les batteries étant garanties 5 ans/80.000 km. Concernant la disponibilité en Europe, c'est encore flou, car seul un contact au Royaume-uni SP est cité.

Detroit Electric précise également que deux autres voitures sportives sont prévues d'ici la fin 2014.



Detroit Electric SP:01 2013Detroit Electric SP:01 2013