Dieselgate : Un cadre de Volkswagen arrêté aux Etats-Unis

Voir le site Automoto

Logo volkswagen
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2017-01-09T14:16:58.381Z, mis à jour 2017-01-09T14:30:10.126Z

Un cadre de Volkswagen a été interpellé aux Etats-Unis dans l'affaire sur le scandale des moteurs diesel truqués, a rapporté ce lundi 9 janvier le New York Times.

L'année 2017 débute avec un nouveau rebondissement dans l'affaire du Dieselgate. Automoto.fr fait le point sur les derniers événements de ce gigantesque scandale

[Plein Phare : Faut-il encore acheter une voiture diesel ?]

Qui est la personne arrêtée et quel est son rôle ?

Comme le révèle le très sérieux New York Times, en se basant sur deux sources anonymes proches du dossier, des agents du FBI ont arrêté le samedi 7 janvier en Floride Oliver Schmidt. Cet homme a dirigé le service de conformité réglementaire du constructeur automobile allemand aux Etats-Unis de 2014 à mars 2015.

Selon le NYT, les enquêteurs américains soupçonnent Oliver Schmidt d'avoir joué un rôle clé dans les efforts de Volkswagen pour masquer au régulateur américain cette fraude aux émissions polluantes. En principe, Oliver Schmidt devrait être inculpé lundi à Detroit.

En revanche, le groupe Volkswagen n'a pas confirmé ces informations, se contentant de réaffirmer sa coopération avec le Département américain de la Justice afin de « résoudre les questions en suspens aux États-Unis ». VW la joue même profil bas en ajoutant : « Il ne serait pas approprié de commenter une enquête en cours ou de discuter de questions relatives au personnel ».

VW se porte bien…

Malgré le scandale du Dieselgate, Volkswagen a également annoncé ce lundi une hausse de 3% de ses ventes mondiales de voitures en 2016 (à 5,99 millions de véhicules), grâce à l'engouement des clients chinois pour ses modèles.

Scandale Volkswagen : Votre voiture est concernée ? Un site pour vérifier !
Dieselgate : Volkswagen n'indemnisera pas les clients européens

[Scandale Volkswagen : les excuses du PDG Martin Winterkorn]