Dieselgate : le groupe Daimler lui aussi épinglé

Dieselgate : le groupe Daimler lui aussi épinglé
Les enquêtes sur les fraudes aux émissions poussent comme des champignons. Après Volkswagen, Renault et Fiat-Chrysler, c'est au tour du groupe Daimler d'être dans le collimateur des autorités locales.

Le scandale des moteurs diesels truqués ne cessent de prendre de l'ampleur. Plus d'un an après cette polémique largement provoquée par Volkswagen, la tempête touche aujourd'hui Renault, Fiat-Chrysler et maintenant... le groupe Daimler !

Selon nos confrères d'Automotive News (via Bloomberg), le parquet de Stuttgart (Allemagne) aurait ouvert une enquête pour "soupçons de fraude aux émissions de CO2 et publicité mensongère". Dans leur collimateur ? Plusieurs employés du groupe.

Mot d'ordre : Coopération

De son côté, Daimler a déclaré coopérer avec les autorités allemandes mais ne s'exprimera pas davantage. Le groupe a par ailleurs souligné que le ministère allemand des Transports et l'autorité en charge de l'homologation des véhicules avaient effectué des tests sur ses modèles et n'avaient rien trouvé à redire.

Une affirmation que ne semble pas approuver un journal allemand (Die Zeit) puisque d'après lui, un employé du groupe aurait parlé aux responsables de Stuttgart en affirmant que le groupe aurait triché lors des tests aux émissions de CO2 effectués sur les moteurs diesel... Affaire à suivre !

[ Vidéo : Essai Nouveauté : la Mercedes Classe E Coupé 2017 ]

[ Vidéo : Mercedes-AMG GT Concept 2017 : Présentation officielle ]


News associées