DS E-Tense Concept : 400 ch électrisants au Salon de Genève 2016

Voir le site Automoto

DS E-Tense Concept 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-02-26T09:11:03.428Z, mis à jour 2016-02-26T17:03:38.593Z

Révélé à quelques jours du salon automobile de Genève, le nouveau concept-car DS Automobiles prend les traits d’un coupé électrique de sport, d’une puissance supérieure à 400 chevaux.

Fin du teaser avec les détails du concept-car, place à la présentation en bonne et due forme de la DS E-Tense à 4 jours du Salon de Genève.


Inspirations en tous genres

Alors que la gamme actuelle DS tourne avec les citadine DS3, compacte DS4 et crossover DS5, c’est un coupé GT électrique que la marque premium de PSA Peugeot Citroën exhibe, affichant 4,72 mètres de long (+12 cm vs Porsche 911), et 1,29 m de haut. 

En termes de style, la proue possède l’esprit de la Citroën Survolt mais s’inspire grandement de la DS Divine de 2014 avec ses deux lames sortant de l’immense calandre recourant à l'impression 3D et au procédé de "design paramétrique", à l'instar de la planche de bord en acier ou les feux tournant à 180°. Le guide de l'air via l'avant, les ouïes latérales ou fond plat en carbone, se termine sur une poupe très Ferrari 488 GTB, aux feux "à écailles" sur le principe du concept Aston Martin DP-100.

►Voir les images de la DS E-Tense

DS E-Tense Concept 2016

Style de très haut niveau

Dans le cockpit, une foultitude de détails avec matériaux travaillés comme le volant héritant du logo et de la calandre, le cuir dérivant du vert au noir ou les magnifiques pédales (ci-dessous), ceci conjugué à deux écrans 10 et 12 pouces pour l'instrumentation et info-divertissement, un autre écran en guise de rétroviseur central permettant la suppression de la lunette arrière (comme la Divine), un système audio Focal Utopia 9 haut-parleurs ou un assainisseur d'air "clean cabin", sans oublier une montre BRM et une malette Moynat.

Petite note étrange, la silhouette globale se rapproche de l’Alpine Vision de Renault. Un futur duel de sportives françaises à l’horizon ?


Une future GT ?

Or la différence avec le coupé Renault Alpine s’installe sous la curieuse robe vert clair en carbone ; la E-Tense embarque un système à deux moteurs électriques, d’une puissance totale de 402 chevaux, le couple maximal atteignant 550 Nm. Des chiffres proches des BMW M4 (431 ch, 550 Nm), Ford Mustang V8 (421 ch, 530 Nm) ou de la Maserati GranTurismo (405 ch, 460 Nm).

Cependant l’exercice du tour chronométré du Nürburgring n'est pas le crédo de cette E-Tense avec les 250 km/h de pointe, bien que DS Automobiles assure obtenir des "prestations de GT" avec en sus une autonomie promise à 310 kilomètres via les batteries lithium-ion 53 kWh.

Aucune décision n’a été pour le moment prise pour une production de cette DS E-Tense en série. Mais il ne fait aucun doute que l’esprit et la motorisation électrique ont un avenir sur les futurs modèles de la marque premium française.



en savoir plus : Salon International de l'Automobile de Genève