Eco-pastille : calculez votre bonus/malus !

Voir le site Automoto

bg ecologie
Par etf1|Ecrit pour TF1|2008-09-11T11:01:00.000Z, mis à jour 2008-09-11T11:01:00.000Z

Première application du Grenelle de l'environnement, l'éco-pastille est un système de bonus/malus, fondé sur les émissions de CO2 des véhicules neufs.

Le principe

« Réduire le prix d'achat des véhicules écologiques, responsabiliser le consommateur, accélérer le renouvellement durable du parc automobile et stimuler l'innovation technologique des constructeurs en les encourageant à cibler leur offre sur les produits les plus propres », tels sont les objectifs de l'Eco-pastille, selon le Ministère de l'Environnement. Dans les faits, cela se traduira par le versement d'un bonus ou l'obligation de payer un malus lors de l'achat d'un véhicule neuf, en fonction de la quantité de ses rejets de CO2. En voici les principales données ainsi que les modèles les plus couramment vendus concernés (liste non-exhaustive) :

Moins de 101 g/km de CO2 = 1 000 euros de bonus

Smart Fortwo CDI ; Volkswagen Polo BlueMotion ; Seat Ibiza Ecomotive...

De 101 à 120 g/km de CO2 = 700 euros de bonus

Opel Agila, Corsa ; Peugeot 107, 1007, 207 ; Ford Fiesta ; Renault Mégane, Modus, Twingo, Clio ; Citroën C1, C2, C3 ; Honda Civic hybride ; Toyota Prius, Aygo, Yaris ; Daihatsu Trevis, Cuore ; Fiat 500 ; Mini Cooper D ; Mitsubishi Colt...

De 121 à 130 g/km de CO2 = 200 euros de bonus

Mazda 2 ; Peugeot 308 ; Citroën C4 ; Renault ; Nissan Micra ; Dacia Logan ; Fiat Grande Punto ; Ford C-Max, Focus ; Chevrolet Matiz ; Hyundai Getz ; Kia Carens, Cee'd ; Lancia Musa, Ypsilon ; Mercedes Classe A ; Opel Astra, Tigra ; Seat Ibiza ; Skoda Octavia, Fabia ; Suzuki Swift ; Volvo C30 ; BMW série 3...

De 131 à 160 g/km de CO2 = 0 euro de bonus ou de malus

Citroën C5, Xsara Picasso, C4 Picasso ; Peugeot 407 ; Renault Laguna, Scenic ; Fiat Bravo ; Nissan Note, Qashqai ; Seat Leon, Altea ; Skoda Roomster ; Toyota Auris, Avensis ; Volkswagen Golf, Passat ; Audi A3, A4, A6 ; BMW Série 1, Série 5 ; Saab 9-3 ; Mercedes Classe C...

De 161 à 165 g/km de CO2 = 200 euros de malus

Peugeot 607 ; Alfa Romeo 156 SW ; Opel Zafira, Mini One...

De 166 à 200 g/km de CO2 = 750 euros de malus

Ford S-Max, C6 ; Peugeot 4007, 807 ; Toyota Rav4 ; Alfa Romeo Brera ; Audi A5 ; Lexus RX400h, GS450h ; BMW Série 6, X3 ; Honda CR-V...

De 201 à 250 g/km de CO2 = 1 600 euros de malus

Audi A8 ; Lexus LS600h ; BMW Série 7, X5 ; Mercedes ML, SLK ; Jaguar XJ...


A partir de 251 g/km de CO2 = 2 600 euros de malus

Volkswagen Touareg ; Rolls-Royce ; Lamborghini ; Aston Martin ; Ferrari ; Mercedes CL ; Porsche Cayenne ; Volvo XC90 ; Audi Q7...


Enfin, si vous ajoutez à l'acquisition de votre nouvelle auto une mise à la casse d'un véhicule âgé de plus de 15 ans, l'Etat vous gratifiera d'un « Superbonus », sous la forme de 300 euros supplémentaires ! Il est néanmoins à noter que pour le moment aucune décision n'a été prise concernant les véhicules hybrides, E85 et GPL...

Un système auto-suffisant

Pour les plus angoissés d'entre-vous, qui verraient en l'Eco-pastille le retour de la Vignette obligatoire pour tous, sachez qu'à l'heure actuelle, toujours selon le Ministère de l'Environnement, les véhicules neufs concernés par un malus ne représenteraient que 25% des ventes en France. Il est également à noter qu'il s'agit d'un mécanisme se suffisant à lui-même. Comprenez que les recettes issues des malus financeraient à elles seules entièrement les bonus et superbonus. Il n'y aurait donc pas de taxe supplémentaire à attendre, lors du paiement par exemple de vos impôts. Reste que cette Eco-pastille, dont le principe du bonus entre en vigueur à compter d'aujourd'hui (le malus étant programmé pour le 1er janvier 2008), devrait voir les seuils de déclenchement bonus/malus durcir de 5 g/km de CO2 tous les 2 ans, afin d'encourager les constructeurs à poursuivre leurs efforts.