Elibriea Equvallas : Le supercar venu du Qatar

elibriea-equvallas-supercar-venu-qatar-9078537
Révélée au salon automobile du Qatar, cette super-sportive Elibriea est un concept-car réalisé par l’ingénieur Abdul Wahab Ziaullah, associant lignes d’avion furtif à un moteur V6 central arrière de 535 ch.

Le Moyen-Orient est un acteur jeune dans le domaine de l’automobile. Sans grand étonnement, ce sont les voitures de sports qui ont émergé, à commencer par la en tant que voiture la plus chère du monde (3 millions d’euros), suivie par la Devel Sixteen clamant 4.500 chevaux et 560 km/h à sa future sortie.

Bientôt produite ?

Un troisième acteur est en marche, révélé au salon automobile du Qatar : Elibreia Automotive. Conçu par Abdul Wahab Ziaullah, ingénieur de 27 ans ayant étudié dans la branche qatarie de l’université américaine Texas AM, ce concept-car Equvallas montre les ambitions de l’Emirat, avec des lignes de supercar. Toutefois, le style est aussi ambitieux que très maladroit, conjuguant arêtes d’avion furtif F-117 Nighthawk à des feux arrière énormes ou des assemblages approximatifs. Certains la proclament déjà la plus laide supercar du monde, mais on vous laissera juger par vous-même.

Voir les photos de l'Elibriea Equvallas

" data-_target="">

Les grandes spécifications techniques indiquent que la carrosserie aux entrées d’air latérales façon Lamborghini abriterait un moteur central arrière atmosphérique de 535 ch (le site officiel indique 800 ch) d’origine General Motors, tandis que la carrosserie en fibre de carbone limiterait le poids à 950 kg.

Le jeune ingénieur de cette Elibriea Equvallas aurait l'intention de valider sa production après « avoir ajusté les suspensions » déclare-t-il à DohaNews pour des commandes ouvertes en mars et une production fin 2016. Un hypercar de 1.000 ch, plus luxueux, serait également en projet.


News associées