Elon Musk : "Les voitures actuelles sont trop dangereuses"

Voir le site Automoto

Elon Musk - CEO Tesla
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2015-03-21T09:00:00.000Z, mis à jour 2015-03-21T09:00:00.000Z

Lors de la GPU Technology Conference, Elon Musk, le PDG du constructeur automobile Tesla, a déclaré que les voitures actuelles étaient "trop dangereuses". Elon Musk prône le recours aux voitures conduites par une intelligence artificielle.

En début de semaine, Elon Musk, le PDG de Tesla, un constructeur automobile américain de voitures électriques, était invité par Nvidia, une entreprise informatique, à participer à la GPU Technology Conference.

Les voitures bientôt illégales ?
Lors de cette conférence, Elon Musk, a estimé que les voitures actuelles étaient un danger pour les conducteurs : « C'est trop dangereux. Vous ne pouvez pas laisser les gens conduire des machines de mort de deux tonnes ». Selon Musk, les autorités pourraient même rendre les voitures illégales !

However, when self-driving cars become safer than human-driven cars, the public may outlaw the latter. Hopefully not.

— Elon Musk (@elonmusk) 17 Mars 2015

L'intelligence artificielle pour solution
Pour remédier à la dangerosité des véhicules actuels, Elon Musk pense qu'il faut recourir à l'intelligence artificielle. Ceci est paradoxal car Elon Musk est connu pour faire partie du Future of Life Institute. Cette association regroupe des industriels et des scientifiques qui dénoncent les dangers de l'intelligence artificielle.

Elon Musk estime cependant que les logiciels capables de conduire une voiture ne sont pas plus dangereux que les systèmes régissant aujourd'hui les ascenseurs. Musk pense même qu'il ne faudra pas plus de vingt ans pour que les voitures conduites par une intelligence artificielle deviennent la norme !

Tesla Model S, future voiture autonome ?
En marge de la conférence, Elon Musk a présenté la dernière version de la Tesla Model S. Et Musk ne désespère pas d'en faire un jour une voiture entièrement autonome. La Model S profitera bientôt d'une fonction de pilotage automatique permettant de relier « San Francisco à Seattle sans toucher la moindre commande » selon le PDG de la marque ! Affaire à suivre.