Emission de CO2 : Volkswagen promet de dédommager ses clients

Voir le site Automoto

Volkswagen Golf R400 R420 scoop 2015
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-11-08T09:05:05.598Z, mis à jour 2015-11-08T10:10:06.878Z

Volkswagen couvrira les surcoûts fiscaux imposés à ses clients en cas de différence observée entre le taux de CO2 annoncé et celui réellement émis.

Une enquête menée par Volkswagen sur un parc de 800 000 véhicules –essence et diesel- révélait en début de semaine que les taux de CO2 émis étaient bien supérieurs aux normes : un scandale venant s’ajouter à celui du logiciel –installé sur près de 11 millions de voitures- qui permettait de tromper les contrôles anti-pollution.

Volkswagen assume ses responsabilités

Et pour éviter toute poursuite judiciaire de la part des autorités mais aussi des propriétaires de ces autos, le constructeur allemand a réagi. Ce vendredi, le PDG du groupe Matthias Müller a adressé un courrier au ministre des finances de chaque pays membre de l’Union Européenne pour leur indiquer qu’ils allaient s’acquitter des frais supplémentaires portés sur les vignettes de leurs clients ; montant qui dépend du niveau de pollution de la voiture.

Voici mot pour mot ses déclarations : «Volkswagen se porte garant que les éventuelles surcharges fiscales seront compensées […] Notre groupe va informer les administrations fiscales de tous les pays des niveaux effectifs (d’émission) de CO2, dès qu’ils seront disponibles. Nous vous serions très reconnaissants de prendre au besoin les dispositions administratives ou légales nécessaires de manière à ce que les autorités fiscales ne facturent pas les surcharges à nos clients mais directement à Volkswagen. »

De son côté, la ministre de l’Environnement Ségolène Royal a indiqué ces derniers jours que les premiers tests menés en France confirmaient la vague de tricherie.