Dans l'actualité récente

Enchères Artcurial : La Ferrari 335 Sport Scaglietti vendue 32 millions d’euros

Voir le site Automoto

Ferrari 335 Sport Scaglietti Artcurial 2016
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2016-02-05T17:46:29.594Z, mis à jour 2016-02-10T13:21:55.332Z

Attendue comme la vente de l’année, la Ferrari 335 Sport Scaglietti devient la 2ème plus chère voiture du monde, s'étant adjugée à plus de 32 millions d’euros lors des enchères Artcurial Rétromobile 2016.

Les ventes Artcurial ont démarré à 15 heures ce vendredi 5 février 2016 Porte de Versailles à Paris, avec un star parmi les très nombreuses voitures de collections mises aux enchères, le lot 170, une Ferrari 335 Sport Scaglietti.



La plus chère voiture du monde ?

Elle était promise comme l’une des voitures les plus chères du monde avant même la vente, estimée entre 28 et 32 millions d’euros. Véhicule de compétition portant le numéro de châssis 0674, cette 335 Sport Scaglietti a été fabriquée en 1957, pilotée par des pilotes de légendes comme Stirling Moss, Wolfgang von Trips ou Maurice Trintignant, et faisait partie de la collection de Pierre Bardinon, entrepreneur et propriétaire du Mas du Clos, décédé en 2012.

Beauté sur 4 roues, ce chef d’œuvre au cavallino rampante est motorisée par un bloc V12 4,1 litres quatre arbres à cames en tête de 400 chevaux, terrassant les Maserati et Mercedes au Grand Prix de Cuba 1958 ou au championnat du monde Constructeur 1957, sans oublier un podium aux Mille Miglia 1957.

Voir les photos de la Ferrari 335 Sport Scaglietti 1957


Estimée entre 28 et 32 millions d'euros, la 335 Sport Scaglietti s'est vendue finalement 32.075.200 euros, devenant la 1ère plus chère voiture du monde (en euros seulement), soit 35,7 millions de dollars) soit derrière (en dollars) la Ferrari 250 GTO 1962 à 38 millions d'euros (Bonhams, 2014), mais devant la Mercedes-Benz W196R à 30 millions de dollars (Bonhams, 2013), la Ferrari 290 MM 1956 à 28 millions de dollars (RM Sotheby's, 2015) et la Ferrari 275 GTB/4 S NART Spider 1967 à 27,9 millions de dollars (RM Auctions, 2013).


Ferrari 335 S 1957 châssis 0674


Autre pièce maîtresse de la vente Artcurial, la Ferrari 250 GT SWB berlinetta 1963 s’est vendue 7,8 millions d’euros, sous son estimation (9 à 12 millions d’euros).