Dans l'actualité récente

Endurance 2013 : l'Audi R18 e-tron " long tail " débutera à Spa

Voir le site Automoto

Audi R18 e-tron quattro long-tail 2013
Par Gwendoline NATALI|Ecrit pour TF1|2013-05-01T12:07:00.000Z, mis à jour 2013-05-01T12:07:00.000Z

La deuxième étape du Championnat du Monde d'Endurance FIA se déroulera le 4 mai prochain à Spa-Francorchamps. L'occasion pour Audi de lancer sa nouvelle version de la R18 e-tron : la " long tail " qui a connu des modifications aérodynamiques.

L'attraction du week-end à Spa-Francorchamps sera sans aucun doute la nouvelle version de la Audi R18 e-tron quattro « long tail ». Une voiture en rodage avant les 24 Heures du Mans.

Sur leur lancée

L'année dernière, Audi a remporté la première édition du Championnat du Monde d'Endurance FIA avec l'équipage André Lotterer, Benoit Tréluyer et Marcel Fässler. Pour cette saison 2013, la firme allemande est repartie sur les chapeaux de roues en s'imposant lors de la première étape à Silverstone. C'est cette fois-ci c'est le trio Tom Kristensen, Loïc Duval, Allan McNish qui s'est imposé avec la R18 e-tron quattro. De bon augure avant les échéances à venir.

La « long tail » à l'essai

Ce week-end se tiendront les Six Heures de Spa. Un rendez-vous lors duquel Audi a décidé d'innover. Pour la première fois cette saison, la marque aux quatre anneaux engagera trois voitures. Si les deux hybrides R18 e-tron performantes lors de la première étape seront présentes, une petite nouvelle fera son apparition. La version dite « long tail » (queue longue en français) différente d'un point de vue aérodynamique sera testée sur l'asphalte belge. Et c'est l'équipage Marc Gené, Lucas di Grassi, Oliver Jarvis qui en aura la charge.

Préparation du Mans

Objectif pour la firme allemande : préparer au mieux la course phare de l'année à savoir les 24 heures du Mans (le 22 juin prochain). « Comme toujours, Audi utilise Spa comme une grande répétition avec la manche française » explique Wolfgang Ullrich, directeur d'Audi Motorsport. L'écurie d'Ingolstadt étudiera donc le comportement de sa nouvelle monoplace et analysera les temps des deux modèles sur des portions bien précises.

Premiers éléments de réponse dès ce vendredi à 9h avec les essais libres.