Endurance - 6h de Bahrein : Buemi-Davidson en route pour le titre ?

Voir le site Automoto

Buemi Davidson Toyota TS040 Hybrid
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2014-11-15T10:31:00.000Z, mis à jour 2014-11-15T10:41:11.000Z

Septième et avant-dernière course du championnat du monde d'endurance, les 6h de Bahrein, cet après-midi, pourraient déjà couronner le duo Buemi-Davidson pour le titre pilotes. Le duo de la Toyota TS040 Hybrid n°8 n'a besoin que d'une cinquième place pour valider cette récompense. Du côté de chez Porsche, une première victoire de la saison est envisageable.

Ils n'ont besoin que de neuf points pour devenir officiellement champions du monde d'endurance après une saison qu'ils auront dominé à la seule exception des 24 heures du Mans. Sebastien Buemi et Anthony Davidson sont tout proches d'un titre avec leur Toyota TS040 Hybrid n°8 et seront sur la première ligne de l'épreuve de Bahrein, cet après midi.

Porsche encore en pole position
Il y a deux semaines, les qualifications des 6h de Shanghai avaient donné lieu à une lutte impressionnante entre la Porsche 919 Hybrid n°14 de Jani-Dumas et la Toyota TS040 Hybrid n°8 des leaders qui s'était soldée par une égalité parfaite sur la moyenne des quatre meilleurs tours. A Bahrein, ces deux monoplaces se sont encore livrés un duel à distance, remporté encore une fois par Porsche avec, cette fois, 0.264 seconde d'avance. Une nouvelle pole position source d'espoir pour l'écurie allemande qui a apporté plusieurs modifications techniques entre les deux courses. Des améliorations qui pourraient leur permettre d'accrocher un premier succès de la saison.

Audi en difficulté
La Toyota TS040 Hybrid n°8 bénéficie d'une solide avance sur l'Audi R18 e-tron n°1 au classement général. Un écart que le trio Lotterer-Fässler-Tréluyer aura du mal à combler à la vue de leur cinquième place sur la grille de départ. Les vainqueurs des 24h du Mans rencontrent des difficultés pour rester compétitifs mais restent en meilleure posture par rapport à leur voiture sœur n°2 (di Grassi-Kristensen-Duval) qui n'a pas participé à la séance qualificative à cause d'un changement de châssis. Son départ en fin de grille est conditionné par un passage devant les commissaires techniques.

Le départ de la course sera donné à 13h, heure française.