Dans l'actualité récente

Endurance - 6h de Fuji 2013 : Toyota victorieuse d'une course perturbée par la pluie

Voir le site Automoto

WEC - 6h de Fuji 2013 - Toyota
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2013-10-20T09:30:00.000Z, mis à jour 2013-10-20T09:36:48.000Z

Toyota a remporté ce matin son tout premier succès de l'année aux 6 Heures de Fuji, 6e épreuve inscrite au calendrier du Championnat du Monde d'Endurance. Une victoire presque anecdotique étant donné les trombes d'eaux qui s'abattaient sur le tracé Japonais. La course, longtemps interrompue, n'a d'ailleurs pas pu être menée à son terme. Audi remporte donc le titre constructeur.

La pluie s'était invitée ce dimanche à Fuji, empêchant tout combat en piste ; ce qui profite, pour la première fois de l'année, à la TS030 de l'équipage Alexander Wurz - Nicolas Lapierre - Kazuki Nakajima.

Course inexistante

Le départ de ces 6 Heures de Fuji, édition 2013, a été donné ce matin (à 4h, heure française) sous le régime du safety-car en raison des conditions particulièrement piégeuses en piste : brouillard, pluie et manque de visibilité. La Direction de Course décidera tout compte fait d'interrompre l'épreuve après seulement huit tours. Les pilotes tenteront de repartir à deux reprises.... En vain : les cinq heures restantes seront rythmées par une alternance de drapeaux rouges et de restarts.


Première victoire de Toyota

La Toyota n°7 pilotée par Alexander Wurz, Nicolas Lapierre et Kazuki Nakajima est donc déclarée vainqueur : une grande première cette année, puisqu'Audi s'était jusque là adjugée toutes les victoires. 2e place pour l'Audi de Kristensen/Duval/McNish dominateurs au Mans, devant la Lola Coupé n°12. La R18 e-tron, qui s'élançait de la pole position avec à son bord André Lotterer, a connu quelques soucis mécaniques tout comme la TS030 n°8. Ces derniers se classent respectivement 26e et 27e après avoir perdu du temps aux stands. La Morgan Nissan de Bertrand Baguette, Ricardo Gonzalez, Martin Plowman termine 4e et premier LMP2 devant l'Oreca-Nissan n°26 et la Zytek n°27. Victoire pour l'équipage Turner/Mucke/Makowiecki en GTPro et pour le trio Nygaard/Poulsen/Senna en GTAm, tous deux sur Aston Martin.


Audi titrée

Bien qu'elle ne se soit pas imposée ce week-end, Audi décroche le titre constructeur. La marque Allemande comptabilisait en effet cinq victoires en six courses et ses résultats du jour lui permettent de ne plus être rejoint par son plus proche concurrent, à savoir Toyota.

Deux courses restent encore à disputer dans le cadre du WEC, à Shanghai et à Bahrein.