Endurance - 6h de Silverstone 2015 : Audi s'impose devant Porsche et Toyota

Voir le site Automoto

Audi R18 n°7 6h de Silverstone
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2015-04-12T17:12:00.000Z, mis à jour 2015-04-12T17:18:53.000Z

L'Audi R18 e-tron quattro n°7 du trio Fässler/Lotterer/Tréluyer a remporté les 6h de Silverstone, première épreuve du championnat du monde d'endurance. Porsche et Toyota complètent le premier podium de la saison à l'issue d'une course mouvementée.

45 000 spectateurs étaient rassemblés autour du circuit de Silverstone pour la première étape de cette nouvelle saison du championnat du monde d'endurance. Des débuts marqués par une course très animée. L'année commence bien pour tous les passionnés.

Tout allait bien pour Porsche pendant 1h30...
Au lendemain de la séance de qualifications où elle avait pu placer ses deux monoplaces sur la première ligne, l'écurie Porsche vit un début de course assez serein. La Porsche 919 Hybrid n°17 et sa voiture sœur n°18 conservent la tête de la course à l'issue du départ. Un début plus compliqué pour l'Audi R18 e-tron quattro n°7 du Normand Benoît Tréluyer qui manque sa mise en route. La première heure se résume surtout à une lutte entre Toyota et Audi pour la 3e place, Porsche conservant une dizaine de secondes d'avance sur ses adversaires. Mais au bout d'1h30 de course, la Porsche n°17 doit rentrer au stand, victime d'un problème de boîte de vitesse. La monoplace du trio Bernhard/Webber/Hartley ne sortira plus du garage et l'abandon sera acté vingt minutes plus tard.

Changements de leader aux grès des arrêts
A nouveau victime d'un problème de fiabilité, déjà une faiblesse importante la saison dernière, Porsche conservait la tête de la course grâce à la n°18 mais voit ses poursuivants se rapprocher avec insistance. A partir des deux heures de course et jusqu'à la fin de l'épreuve, les changements de leader ont été très fréquents à cause du faible écart entre la Porsche 18, l'Audi n°7 et la Toyota n°1 des champions du monde en titre Davidson/Buemi associés à Nakajima. Au jeu des arrêts aux stands, c'est l'Audi qui en profitait pour prendre les devants. Une position que le trio Fässler/Lotterer/Tréluyer parvient à conserver jusqu'à la fin des 6h. Et ce n'est pas le stop and go infligé à 20 minutes du terme pour avoir dépassé en dehors des limites du circuit qui changea la donne. Le premier succès pour l'équipage Audi depuis les 6h d'Austin en septembre 2014.

La prochaine étape du championnat du monde d'endurance aura lieu à l'occasion des 6h de Spa du 30 avril au 2 mai prochain.

Classement des 6h de Silverstone
1. Audi R18 e-tron quattro n°7 (Fässler/Lotterer/Tréluyer) 201 tours
2. Porsche 919 Hybrid n°18 (Dumas/Jani/Lieb) à 4.610
3. Toyota TS040 Hybrid n°1 (Davidson/Buemi/Nakajima) à 14.816
4. Toyota TS040 Hybrid n°2 (Wurz/Sarrazin/Conway) à 1 tour.
5. Audi R18 e-tron quattro n°8 (di Grassi/Duval/Jarvis) à 4 tours.