Endurance - 6h Shanghai: Porsche en pole avec le même temps que Toyota

Voir le site Automoto

Porsche 14 6h Shanghai
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2014-11-01T08:17:00.000Z, mis à jour 2014-11-01T11:19:26.000Z

Scénario incroyable ce matin pour les qualifications des 6h de Shanghai, sixième manche du Championnat du monde d'endurance. La Porsche 919 Hybrid n° 14 a décroché la pole position en réalisant le même temps moyen que la Toyota TS040 Hybrid n°8. Mais Neel Jani, coéquipier du Français Romain Dumas, a réalisé le meilleur tour de la séance.

Dans des conditions toujours humides, la séance de qualifications des 6h de Shanghai a régalé les amateurs d'endurance. Alors que les Toyota TS040 Hybrid avaient pris les devants lors des essais de vendredi, la concurrence chez Porsche s'est rebellée ce samedi. Mais les écarts sont infimes, voire inexistants !

Même temps moyen
C'est une surprise à la vue des premiers essais sur le tracé chinois qui donnait un avantage à Toyota. Mais dès la troisième séance d'essais libres, samedi matin, Mark Webber réalisait le meilleur temps sur la Porsche 919 Hybrid n°20 devant les deux véhicules de la marque japonaise. Un premier avertissement qui s'est confirmé lors des qualifications avec la voiture sœur de l'écurie allemande.

Particulièrement à l'aise à Shanghai, Neel Jani, sur la Porsche 919 Hybrid n°14, réalisait le meilleur temps de la première partie de séance avec près de six dixièmes d'avances sur la Toyota TS040 n°8 d'Anthony Davidson, leader du Championnat du monde. Un écart important qui a fondu totalement avec les seconds pilotes, Sébastien Buemi se montrant plus performant que le Français Romain Dumas. Avec un temps moyen sur quatre tours de 1'48.300, les deux voitures rivales étaient à égalité mais départagées avec le meilleur temps réalisé en premier par la Toyota.

Serré derrière, Audi en retrait
Les écarts pour la suite du classement restent minimes. La Porsche 919 Hybrid n°20 du trio Bernhard-Webber-Hartley est troisième à seulement 24 millièmes du duo de tête. Un retard qui passe à 2 dixièmes pour la Toyota TS040 Hybrid n°7 de Wurz-Sarrazin-Nakajima, quatrième de la séance. La déception de la journée est pour Audi, qui n'a jamais pu espérer la pole position sur le circuit de Shanghai. La firme allemande place ses deux voitures aux 5 et 6e rangs à plus d'une seconde du meilleur temps. Mais les conditions humides qui règnent en Chine depuis le début du week end pourraient bouleverser le déroulement de la course.

Une sixième manche du Championnat du monde d'endurance qui débutera demain, à partir de 4h du matin.