Endurance - 6H d'Austin 2015 : L'étau se resserre entre Audi et Porsche

Voir le site Automoto

WEC   6h d'Austin 2015   Porsche
Par Stéphanie OLIVERO|Ecrit pour TF1|2015-09-21T09:47:45.633Z, mis à jour 2015-09-21T13:44:00.499Z

Le Championnat du Monde d’Endurance (WEC) faisait escale à Austin ce week-end pour la 5e épreuve du calendrier : course remportée par Webber/Hartley/Bernhard ; lesquels font quasiment la jonction au général avec l’Audi de Tréluyer/Fässler/Lotterer.

La roue serait-elle en train de tourner en WEC ? Une chose est sûre : après s’être imposé au Mans, circuit qui était resté propriété d’Audi durant cinq années de suite, Porsche vise désormais le titre ! Alors que trois manches restent encore à disputer -Fuji, Shanghai et Bahrein- dix points séparent l’équipage de tête sur l’Audi R18 n°7 de ses dauphins Mark Webber, Brendon Hartley et Timo Bernhard (Porsche 919 n°17) récents vainqueurs à Austin.

Porsche menace désormais Audi

L’an dernier Audi s’était déjà incliné face à la Toyota de Sébastien Buemi et Anthony Davidson… Cette année la marque aux anneaux doit faire face à un autre adversaire pour le moins redoutable : Porsche. La 919 de Nico Hulkenberg, Nick Tandy et Earl Bamber lui avait déjà volé la vedette aux 24h du Mans alors que sa R18 faisait figure de favorite. Et Audi n’a pas fini de s’inquiéter. L’avance qu’André Lotterer, Benoit Tréluyer et Marcel Fassler s’étaient forgés sur les deux premières courses de la saison –à Silverstone et à Spa- diminue au fil des épreuves. Les Champions 2012 ne possèdent ‘plus que’ dix points d’avance sur le trio Webber / Hartley / Bernhard.

Ce qu’il s’est passé à Austin

En effet, Porsche une fois de plus dominé Audi ce dimanche. La marque de Stuttgart aurait presque pu signer le doublé sans ce problème électronique survenu à 30 minutes de la fin sur la 919 des leaders Romain Dumas, Neel Jani et Marc Lieb. La victoire reviendra finalement à leurs coéquipiers Webber / Hartley / Bernhard, qui s’étaient déjà distingués trois semaines plus tôt au Nurburgring. L’équipage Lotterer / Tréluyer / Fassler sauve tout de même de précieux points en vue du titre en se classant 2e à un peu plus d’une minute, juste devant la 2e R18, celle de Loic Duval, Oliver Jarvis et Lucas di Grassi. Nakajima / Buemi / Davidson terminent au pied du podium ; leur TS040 est la seule Toyota à l’arrivée puisque la n°2 d’Alexander Wurz, Stéphane Sarrazin et Mike Conway a été contraint de se retirer suite à une sortie de piste. A noter le succès de la Ligier JS P2 n°6 du G-Drive (Rusinov / Canal / Bird) en LMP2.  La Porsche 911 n°91 de Lietz / Christensen et la Ferrari F458 n°72 de Shaytar / Bertolini / Basov triomphent quant à eux en GTE Pro et GTE Am.

Le calendrier de la saison 2016 a par ailleurs été dévoilé ce week-end avec au programme, neuf dates au lieu de huit. Un nouveau meeting fait son apparition : les 6h de Mexico, rendez-vous prévu dans un peu moins d’un an -plus exactement le 4 septembre- qui est en attente de confirmation. Tous les autres circuits sont maintenus.

17 Avril: 6 Heures de Silverstone
07 Mai: 6 Heures de Spa
18/19 Juin: 24 Heures du Mans
24 Juillet: 6 Heures du Nürburgring
04 Septembre: 6 Heures de Mexico City (à confirmer)
17 Septembre: 6 Heures du Circuit of the Americas
16 Octobre: 6 Heures de Fuji
06 Novembre : 6 Heures de Shanghai
19 Novembre : 6 Heures de Bahreïn