Endurance - WEC 2014 : Mark Webber déjà au volant de la LMP1 Porsche

Voir le site Automoto

Porsche LMP1 2014 conduite par Mark Webber sur le circuit d'Algarve au Portugal
Par Matthieu LAURAUX|Ecrit pour TF1|2013-12-11T13:18:00.000Z, mis à jour 2013-12-11T14:44:14.000Z

A peine retraité de la Formule 1, le pilote Australien Mark Webber a pris les commandes du futur prototype LMP1 hybride de Porsche sur le circuit de Algarve (Portugal), avant le début de saison 2014 du championnat d'endurance.

Premier pas en Porsche
Sous contrat avec Red Bull Racing jusqu'au 1er janvier, Mark Webber a tout de même été autorisé à prendre le volant de sa nouvelle machine, le prototype Porsche du championnat du monde d'endurance 2014 (WEC), qu'il a mené sur le circuit d'Algarve, près de Portimao, au Portugal.


Au volant de l'imposante machine, encore sous camouflage, l'Australien a roulé pour des essais de suspensions et de pneus en collaboration avec Michelin. "Mon premier jour dans ce projet fascinant fut une expérience intense pour moi", livre Mark Webber, "je voudrais remercier Red Bull Racing pour m'avoir donner la chance de rejoindre le développement si tôt."


La LMP1 Porsche confirme être un véhicule hybride dotée d'un 4 cylindres essence à injection directe et de deux systèmes de récupération d'energie, stockée dans des batteries et redistribuant vers un moteur électrique entraînant les roues avant. Les pilotes officialisés sont le Français Romain Dumas, le Suisse Neel Jani et l'Allemand Timo Bernhard.


Mark Webber et ses coéquipiers Porsche débuteront la saison 2014 de WEC le 20 avril pour les 6 Heures de Silverstone.


De l'endurance, à la F1, puis à l'endurance
Avant d'embarquer pour cette aventure Porsche, Mark Webber fut pilote de F1, mais ses premiers amours en compétition mondiale étaient déjà en endurance chez Mercedes-Benz, où il pilota la CLK-GTR en championnat FIA GT en 1998 et vécu la fameuse pirouette aux 24 Heures du Mans en 1999 sur la CLR.


Après deux ans entre Formule 3000 et test en F1 avec Arrows et Benetton-Renault, l'Australien fait ses débuts avec Minardi en 2002. Passé chez Jaguar en 2003-2004, il rejoint BMW Williams en 2006 où il signe son premier podium, et sombre au classement l'année suivante.


Puis Webber débarque dans la jeune écurie Red Bull en 2007 et 2008 avec de modestes résultats (un seul podium), mais signera ses premières victoires en 2009, et neuf au total jusqu'en 2012. Vivant mal dans l'ombre de son coéquipier Sebastian Vettel, il ne récupère que des 3ème places au championnat en 2010, 2011 et 2013. En juin 2013, il annonce son retrait de la Formule 1 pour l'endurance avec Porsche.