Endurance - WEC 6h de Spa 2014 : deuxième victoire pour Toyota

Voir le site Automoto

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-05-03T18:30:00.000Z, mis à jour 2014-05-05T12:57:06.000Z

La Toyota TS040 du trio Davidson/Lapierre/Buemi a signé une deuxième victoire consécutive en championnat du monde d'Endurance. Elle devance cette fois-ci la Audi n°1 et l'autre Toyota. La Porsche auteure de la pole termine finalement quatrième.

La pole pour Porsche
Vendredi soir, sur une piste détrempée, Marc Lieb avait signé la pole position au volant de sa Porsche 919 Hybrid avec un excellent chrono de 2’01"198, 638 millièmes devant la Toyota TS040 du trio Davidson/Lapierre/Buemi et 1,301 seconde devant l’Audi e-tron quattro du trio Fassler/Lotterer/Treluyer. Le départ de la course s’est passé sans encombre pour la Porsche, Jani ayant converti le meilleur chrono obtenu en qualification en première place provisoire lors des premiers tours de piste. Derrière, la Toyota pilotée par Lapierre suit de près, tandis que l’Audi de Lotterer s’est loupée. A l’issue du quatrième tour, elle n’est que 6ème. Devant lui, nous retrouvons, dans l’ordre, la Porsche 919 Hybrid de Bernhard, la Toyota TS040 de Sarrazin et l’Audi e-tron quatro de Duval. Autant dire que le début de course est à l’avantage de Porsche et de Toyota.


En LMP2, la Nissan de Bradley est devant tandis que Ferrari F458 Italia de Bruni mène dans la catégorie GTE. Mais la course est encore longue.


Toyota reprend les devants...
La première moitié des 6h de Spa n'a pas été de tout repos pour Audi, Toyota et Porsche. Cela a commencé par les soucis techniques sur la voiture de Bernhard, alors troisième mais obligé d'aller faire un tour dans les stands et de perdre énormément de temps. Devant, son coéquipier Jani a longtemps fait la course en tête, laissant la lutte aux Toyota et aux Audi, qui se sont rendues coup pour coup, entre stratégie concernant les pit stops et gestion du trafic.

Avant la mi-course, le deuxième arrêt au stand, beaucoup trop long, a coûté très cher au leader Porsche, quand Jani a laissé sa place à Lieb. Après 3h, c'est donc la Toyota TS040 de Buemi qui est devant et se détache peu à peu de la Porsche 919 Hybrid de Lieb. L'autre Toyota, celle de Nakajima, ferme provisoirement la troisième marche du podium. Pour Audi, il apparaît impossible d'aller chercher la victoire.


... et conclut !
La Toyota TS040 du trio Davidson/Lapierre/Buemi a remporté un deuxième succès en autant de course d'endurance à l'occasion des 6h de Spa. Partie derrière une Porsche, elle a profité des arrêts au stand un peu trop longs et des problèmes des 919 Hybrides pour s'emparer de la tête avant la mi-course pour ne plus jamais la lâcher. Derrière, le souci électrique survenu sur la Porsche de Romain Dumas a relancé le podium, finalement accroché par la Audi #01 et la Toyota #07 après une lutte acharnée et des faits de course favorisant tour à tour l'un et l'autre des constructeurs. La Porsche #14, qui avait signé la pole, échoue finalement au pied du podium.


De leur côté, la Morgan Nissan #26 du team G-Drive Racing et la Ferrari 458 Italia #51 s'imposent, respectivement dans les catégories LMP2 et GTE Pro.